Affaire de la sextape : Mathieu Valbuena cartonne Noël Le Graët !

Après le premier verdict rendu par le tribunal correctionnel de Versailles dans l'affaire de la sextape, reconnaissant le statut de victime de Mathieu Valbuena, ce dernier a pris la parole pour s'en prendre au président de la FFF, Noël Le Graët.

Mathieu Valbuena à sa sortie du tribunal
Mathieu Valbuena à sa sortie du tribunal ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena a connu une première issue ce mercredi. Après le réquisitoire prononcé le mois dernier, le tribunal correctionnel de Versailles a condamné Karim Benzema à une amende de 75 000 euros, en plus d'une peine d'un an de prison avec sursis. L'attaquant du Real Madrid a été reconnu «coupable de complicité de délit de tentative de chantage» mais il va probablement faire appel, tandis qu'il est toujours sélectionnable en équipe de France, selon le président de la FFF, Noël Le Graët.

En attendant la réaction de l'attaquant de 34 ans, Mathieu Valbuena a lui pris la parole sur les ondes de RMC ce mercredi. L'actuel joueur de l'Olympiakos, qui n'a plus jamais été sélectionné en équipe de France après la révélation de cette affaire, s'est satisfait du verdict rendu par la justice. «Je suis satisfait que mon statut de victime ait été reconnu par la justice. Je pense avoir fait ce qui me semblait être mon devoir de citoyen en portant plainte et en ne faisait pas droit au chantage», a entamé le meneur de poche, aujourd'hui âgé de 37 ans.

Valbuena en veut à Noël Le Graët

S'il assure avoir fait le deuil de l'équipe de France, qu'il n'a plus côtoyé depuis 2015, il en veut beaucoup à Noël Le Graët qu'il accuse de ne jamais l'avoir soutenu. «J'ai été très étonné, même si rien ne me surprend dans ce milieu, du très peu de soutien de l'équipe de France. Même si elle a été partie civile dans cette histoire. Et M. Le Graët... Quand je faisais les beaux jours de l'équipe de France, il me léchait les bottes. Par contre, quand on disparaît des radars, c'est Monsieur fantôme. Peut-être qu'il a perdu mon numéro.» L'ancien Marseillais estime avoir perdu entre un et deux ans d'équipe nationale...

D'ailleurs, et si l'affaire devrait aller devant la Cour d'appel, Benzema étant toujours présumé innocent, Valbuena ne voit pas de problème à ce que le Madrilène poursuive sa carrière chez les Bleus. «L'équipe de France a besoin de ses meilleurs joueurs. Je n’ai jamais mélangé ça. Karim, c’est un super joueur, il n'y a pas de souci. Je ne suis personne pour dire qui doit être sélectionné ou pas. Didier Deschamps est là pour faire un groupe avec la Coupe du monde dans un an. Je ne me permets pas de juger de ce qu'il doit faire ou pas.» Non, l'affaire n'est pas là.

Plus d'infos

Commentaires