OL : la mise au point musclée de Houssem Aouar

Ecarté pour la réception du Stade de Reims dimanche après-midi, Houssem Aouar est sorti du silence pour évoquer cette polémique.

Houssem Aouar en train de marquer un penalty
Houssem Aouar en train de marquer un penalty ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une épine dans le pied de l'Olympique Lyonnais. Bien lancé en Ligue 1 Uber Eats, le club présidé par Jean-Michel Aulas vit un début de saison beaucoup plus calme que l'an dernier. L'équipe se porte bien et pointe à la deuxième place ex aequo du classement avec Lille, Monaco et Montpellier, à deux points du leader, le Paris Saint-Germain. Mais ce relatif apaisement a été bouleversé il y a quelques jours par la polémique liée à Houssem Aouar. Après la rencontre face à Angers la semaine passée (22 novembre, victoire 1-0), le milieu de terrain lyonnais, non entré en jeu, avait refusé d'effectuer un travail foncier avec les remplaçants en raison du mauvais état de la pelouse du stade Raymond Kopa.

Le milieu calme le jeu

Une attitude qui n'a pas vraiment plu au directeur sportif Juninho, soutenu par Vincent Ponsot (directeur du football) et son président Jean-Michel Aulas. Houssem Aouar a donc été écarté du groupe lyonnais pour la réception du Stade de Reims. Vendredi, en conférence de presse, Rudi Garcia avait donné son avis sur ce cas particulier. «Je vais répondre une seule fois sur le sujet. Il était logique de prendre des sanctions, j'en avais proposé moi-même. L'institution a décidé d'enlever Houssem du groupe pour Reims. Je respecte évidemment la décision de l'institution, je suis d'avis que ces cas se règlent en interne. On a été souvent dans la polémique récemment, il y a eu des fake news aussi. Il y a peut-être autre chose à dire que ça sur l'OL en ce moment.» Sans son numéro 8 donc, l'OL s'est imposé hier face à Reims (3-0).

Discret depuis le début de cette polémique, Houssem Aouar est sorti du silence au micro de RMC Sport ce lundi. Et le joueur de 22 ans a tenu à calmer le jeu. «Je ne suis pas du genre à parler de ce genre de situations. J’ai préféré ne pas réagir avant le match, parce que c’était un match très important dans la course au podium, et on l’a gagné, c’est bien. Honnêtement, il n’y a rien de grave, on en a un peu trop fait. C’est parti d’un quiproquo. Ce qu’il faut savoir, c’est que contre Angers, je ne suis pas rentré à cause de la qualité du terrain, c’est ce que le coach m’a dit. Après le match, il y a eu un entraînement sur ce même terrain et j’ai refusé d’y participer pour la même raison. Le lendemain, alors qu'il y avait un jour de repos pour l'équipe, je suis revenu au club pour faire une séance avec le coach et le préparateur, sur un terrain plus approprié pour mes adducteurs, parce que c’est une blessure que je traîne depuis un mois et demi».

Aouar revient sur son mercato

Le natif de Lyon, qui a expliqué qu'il s'était entendu avec son coach pour ne pas effectuer cette séance à Angers, a précisé que l'incident était clos et qu'il avait très bien accepté les sanctions prises par le club et Juninho, avec lequel il entretient de très bonnes relations. La page est donc tournée pour Houssem Aouar. Un élément sur lequel l'Olympique Lyonnais compte pour réaliser une belle saison et viser plus haut en titillant le PSG dans la course au titre, ce qui est aussi le but de l'international tricolore. Motivé, il est complétement concentré sur les ambitions de son club. Un club qu'il aurait pu quitter cet été, lui qui était courtisé par la Juventus, Arsenal ou encore le Paris Saint-Germain. Mais Aouar, qui a beaucoup échangé avec son président Jean-Michel Aulas durant cette période, ne regrette pas d'être resté.

«Je ne vois pas comment je peux être malheureux dans ma ville et dans mon club. C'est quelque chose que je ne comprends pas. Je suis heureux d'être là. J'ai pris la décision de rester ici et je savoure les jours qui viennent. Tout ce que je veux, c'est mettre le club à sa place, contrairement à l'an passé. Je suis content ici, on a beaucoup d'ambitions cette saison (...) Ça fait partie de la vie d'un footballeur. Au club, on a m'a beaucoup parlé, notamment le coach. Ça a été une période normale. Je l'ai bien vécu. Je suis content d'être ici et je veux réaliser nos objectifs». Sur la même longueur d'onde que son club, Houssem Aouar veut rêver plus grand cette saison.

Plus d'infos

Commentaires