Ligue 1 : le duo Ben Yedder-Volland porte Monaco à Montpellier

Malgré trois buts d'avance après l'heure de jeu, Monaco a fini par se faire peur à Montpellier mais l'a emporté 3-2 grâce à Volland et un doublé de Ben Yedder. C'est la 3e victoire de suite pour l'ASM.

Ben Yedder a le sourire
Ben Yedder a le sourire ©Maxppp

Montpellier et Monaco inauguraient cette 20e journée de Ligue 1 pour une rencontre qui sentait bon les places européennes. Les deux formations sont à la lutte pour terminer dans le premier quart du championnat en fin de saison. Privé de compétition ces derniers jours, Téji Savanier débutait sur la feuille de match, laissant Der Zakarian proposer un 3-5-2 sans Hilton mais avec Ferri, Le Tallec et Mollet derrière le duo Delort-Laborde. En face, Kovac voulait profiter de la mauvaise série héraultaise (5 matches sans victoire en L1) pour s'offrir un troisième succès de rang. Maripan débutait une nouvelle fois à la place de Disasi, quand Aguilar jouait dans la ligne de 4 au milieu devant Sidibé. Diop, Fofana et Tchouaméni composaient le reste de l'entrejeu en soutien de Ben Yedder et Volland.

La suite après cette publicité

L'entente entre le Français et l'Allemand était encore à parfaire en ce début de rencontre. Les deux éléments parvenaient à se comprendre mais pas à se trouver (6e, 10e). Montpellier débutait mieux ce match sans pouvoir se créer de situation. La formation semblait un peu coupée en deux entre le trio Mollet-Laborde-Delort et le reste. Maripan s'interposait sur un centre chaud dans la surface entre les deux attaquants (13e). Sambia lui trouvait Mollet en retrait qui ne pouvait reprendre (22e). Les deux alertes seront bien les seules dans cette première mi-temps. Sur corner, Ben Yedder voyait sa reprise acrobatique s'écraser sur la barre mais Volland suivait pour ouvrir le score (0-1, 24e). Dans la foulée, Caio Henrique déposait un centre parfait pour le break d'une tête de l'arrière du crâne de Ben Yedder (0-2, 35e).

Retour trop tardif pour Montpellier

Monaco avait fait le plus dur avant même la pause, sans donner l'impression de forcer. Simplement, le MHSC manquait de trop d'ingrédients pour espérer se hisser au niveau des Asémistes. Der Zakarian bouillonnait sans doute sur son banc, pourtant il parvenait à garder un visage et une attitude très calmes. L'entraîneur montpelliérain avait gardé sa botte secrète pour le début de seconde période. Avant l'heure de jeu, il lançait Savanier et le jeune Wahi, auteur de sa seconde apparition en Ligue 1. Ce double changement n'avait pas un effet immédiat car Volland s'écroulait dans la surface après un contact avec Congré, permettant à Ben Yedder d'inscrire sa seconde réalisation de la soirée sur penalty (0-3, 61e), et à l'ASM de prendre trois buts d'avance.

Difficile de croire en un retour de Montpellier. Et pourtant sur l'un de ses premiers ballons, Wahi réduisait l'écart après un ballon que ne parvenait pas à reprendre Laborde (1-3, 64e). Comme souvent à Monaco cette saison, le courant se coupe pour une durée indéterminée. Mollet en profitait pour distiller un ballon dans le bon timing pour la talonnade victorieuse de Delort (2-3, 68e). Il restait plus de 20 minutes à jouer mais ce match devenait fou avec des occasions de chaque côté. Golovin voyait Ferri lui annihiler sur sa ligne une balle de match (74e), Lecomte se déployait pour claquer cette reprise de Delort (75e) et Volland ne cadrait pas son tir (79e). Le suspense était encore à son comble sur cette fin de partie mais le rythme retombait et Montpellier ne revenait finalement pas. C'est Monaco qui l'emporte et confirme sa 4e place.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Le classement de Ligue 1.

Plus d'infos

Commentaires