Le onze des espoirs à dénicher en Europe de l'Est

Excellent vivier de jeunes talents, l'Europe de l'Est fournit régulièrement des joueurs à forts potentiels. Les exemples plus ou moins récents de Robert Lewandoswski, Branislav Ivanovic, Edin Dzeko ou encore Luka Modric sont là pour le rappeler. L'été dernier, Krzysztof Piątek et Aleksandr Golovin ont rejoint le Genoa et l'AS Monaco après de belles promesses. D'autres joueurs de 21 ans ou moins pourraient connaître des destins similaires à court ou moyen terme.

Dani Olmo, Viktor Tsygankov et Fedor Chalov ne cessent d'impressionner !
Dani Olmo, Viktor Tsygankov et Fedor Chalov ne cessent d'impressionner ! ©Maxppp
La suite après cette publicité

Gardien : Matvey Safonov (20 ans/Russie/FK Krasnodar)

Titulaire avec la réserve du FK Krasnodar en D2 russe au début de la saison, le gardien de 20 ans a rapidement fait son trou avec les Bykis. Rapidement décisif lors de ses premières apparitions, il a écarté la concurrence en un claquement de doigts pour ne plus jamais laisser sa place. En lutte pour le titre pendant longtemps avec le club russe, il s'est également illustré en Ligue Europa. Déterminant en seizièmes de finale contre le Bayer Leverkusen, il s'est aussi montré impressionnant au tour suivant malgré l'élimination de son équipe face à Valence. Longiligne, mais explosif, le portier a mis tout le monde d'accord et malgré seulement 14 matches à son actif, il fait partie du onze de l'année en Russian Premier League.

Latéral droit : Cristian Manea (21 ans/Roumanie/Cluj)

Longtemps suivi par Chelsea et passé par le Royal Excel Mouscron, le latéral droit Cristian Manea s'est refait une santé en Roumanie. Arrivé l'été dernier dans le cadre d'un prêt de deux ans à Cluj en provenance de l'Apollon Limassol, il a retrouvé ses sensations. Avec pas moins de 44 matches à son actif (1 but et 1 passe décisive), il s'est montré déterminant pour aider son équipe à remporter le titre national. De retour en sélection roumaine, il a parfaitement bénéficié de sa stabilité en club pour revenir plus fort. Bientôt de retour dans sa formation chypriote, il pourrait cependant immédiatement partir vers d'autres horizons. L'AS Roma est notamment évoquée par la presse roumaine.

Défenseur central : Svetozar Marković (19 ans/Serbie/Partizan Belgrade)

Malgré une triste troisième place dans le championnat serbe, le Partizan Belgrade a fait éclore cette saison plusieurs jeunes à potentiels. Parmi eux, figure Svetozar Marković. Défenseur complet, il a parfaitement réussi à surfer sur sa fin de saison dernière ou il était rentré dans l'équipe type. Désormais indiscutable (33 matches, 3 buts) et international espoir, le natif de Bijeljina (en Bosnie) ne cesse de franchir les étapes. Il a formé une défense centrale solide cette saison avec son jeune coéquipier Strahinja Pavlović (18 ans) qui devrait prendre le chemin de la Juventus. Cité à l'Olympique de Marseille, Monaco et Strasbourg, il a vu l'Olympiacos venir à sa rencontre tout récemment selon la presse serbe.

Défenseur central : Enea Mihaj (20 ans/Albanie/Panetolikós FC)

Depuis la retraite de Lorik Cana, l'Albanie n'a pas retrouvé de joueur capable de guider le secteur défensif. Vu sa saison, Enea Mihaj semble le plus à même d'occuper ce rôle. Né en Grèce à Rhodes et actuellement au Panetolikós FC, ce défenseur central a parfaitement su gérer sa deuxième saison en tant que professionnel. Malgré une légère blessure au pied, il a fait preuve d'une belle régularité. Propre dans les relances, solide dans les duels, il confirme de match en match son potentiel. Alors qu'il semble prêt à franchir un cap dans sa carrière, plusieurs formations comme Benfica, Naples et le Lech Poznan se sont intéressées à lui. Il a également fait ses débuts en sélection en septembre 2018 (2 capes).

Latéral gauche : Vitaliy Mykolenko (20 ans/Ukraine/Dynamo Kiev)

L'an dernier, il découvrait les joies du monde professionnel, cette année, il est devenu indispensable au Dynamo Kiev. Latéral moderne doté d'une large palette technique, le natif de Cherkasy s'est rapidement défait de la concurrence. Loin d'être en difficulté sur le plan défensif puisqu'il peut évoluer dans l'axe de la défense, il se distingue surtout par son activité incessante. Des qualités multiples qui offrent de nombreuses possibilités tactiques à son coach. Avec pas moins de 32 matches à son compteur cette saison dont un but en Europa League contre le Stade Rennais, il est devenu l'un des fanions de la jeune génération du Dynamo Kiev. Il a aussi rapidement eu sa chance en sélection et vient d'enchaîner quatre sélections. Il a notamment réalisé une prestation solide contre la Serbie vendredi dernier (5-0).

Milieu de terrain : Maycon (21 ans/Brésil/Shakhtar Donetsk)

L'histoire d'amour entre le Shakhtar Donetsk et les Brésiliens n'est pas prête de s'arrêter. Ce n'est pas Maycon qui dira le contraire. Arrivé pour 6,6 millions du Corinthians, ce milieu relayeur a connu une adaptation express au football européen. Malgré un petit physique pour son poste (1m71), le natif de São Paulo parvient à tirer son épingle du jeu par sa science de la passe et sa vision du jeu. Néanmoins, il a terminé la saison émoussée physiquement et a notamment subi une opération qui l'écartera des terrains jusqu'en novembre 2019. S'il devra retrouver ses sensations et reprendre une place de titulaire, il a clairement donné rendez-vous pour l'avenir.

Milieu de terrain : Ilzat Akhmetov (21 ans/Russie/CSKA Moscou)

Arrivé l'été dernier du Rubin Kazan librement, Ilzat Akhmetov s'est automatiquement greffé dans le onze du CSKA Moscou. Milieu de terrain élégant pouvant évoluer sur l'aile gauche ou en tant que meneur de jeu, il a réalisé une saison pleine. Si sur le plan statistique, il peut encore progresser (30 matches, 4 passes décisives), son impact dans le jeu est impressionnant. Doué techniquement, le natif de Bishkek (Kirghizistan) est un véritable poison lorsqu'il évolue entre les lignes. Doté d'une belle vision de jeu et surtout de belles qualités de dribbles, il a découvert la sélection cette saison.

Milieu droit : Magomed-Shapi Suleymanov (19 ans/Russie/FK Krasnodar)

Certes, il n'est pas titulaire dans son club, mais difficile de ne pas être impressionné par la saison de Magomed-Shapi Suleymanov. C'est simple, sur les 763 minutes auquel il a pris part en équipe première, il a inscrit 11 buts. Soit un ratio d'une réalisation toutes les 69,4 minutes. N'ayant d'ailleurs débuté que deux rencontres avec Krasnodar cette saison, il s'est parfaitement accommodé de son rôle de joker de luxe. Joueur explosif, il dispose également d'une belle frappe de balle. En Europa League, il n'a pas tergiversé contre le Bayer Leverkusen lors des seizièmes de finale avec un beau coup franc synonyme de qualification. Il a réédité dès le tour suivant d'une sublime inspiration contre Valence, mais Gonçalo Guedes a inversé la tendance dans les minutes qui suivaient. Surclassé avec les Espoirs Russes, il devrait avoir encore plus de responsabilités dès la saison prochaine avec son club.

Milieu offensif : Dani Olmo (21 ans/Espagne/Dinamo Zagreb)

Dépositaire du jeu du Dinamo Zagreb, le milieu offensif espagnol est déjà estimé à 40 millions d'euros. Suivi par de nombreux clubs, Dani Olmo voit le FC Barcelone, le Real Madrid et l'AC Milan être les plus insistants. Formé à la Masia, il n'a pas hésité à s'expatrier très jeune pour avoir du temps de jeu. Un choix payant puisqu'il a réalisé une saison 2018-2019 de toute beauté (44 matches, 12 buts et 9 passes décisives). Après avoir ses débuts dans l'élite croate en 2015, il semble bien plus mature dans son jeu. Technique et polyvalent, il peut aussi bien être plus reculé sur le terrain ou prendre les ailes. Sur le plan collectif, il a atteint les huitièmes de finale de la Ligue Europa et a raflé le titre national.

Milieu gauche : Viktor Tsygankov (21 ans/Ukraine/Dynamo Kiev)

Auteur d'un doublé contre la Serbie (5-0) vendredi dernier pour sa 14e cape avec l'Ukraine, Viktor Tsygankov est actuellement en très grande forme. Une performance loin d'être surprenante pour un joueur déjà fort expérimenté. Appelé en sélection depuis décembre 2016, il est un cadre du Dynamo Kiev depuis désormais trois saisons. Devenu d'ailleurs capitaine malgré son très jeune âge, celui qui est né à Nahariya en Israël ne cesse de franchir des paliers. Auteur de 20 buts et 17 passes décisives en 46 matches, cet ailier droit capable de s'exiler sur le côté gauche dispose d'une belle panoplie. Technique, froid devant les buts, excellent passeur, dribbleur, il s'adapte à la situation pour faire briller le collectif. Si bien qu'aujourd'hui, le championnat ukrainien semble trop petit pour lui. Les intérêts de l'AS Roma, Naples, Tottenham et le Séville FC ont été évoqués.

Avant-centre : Fedor Chalov (21 ans/Russie/CSKA Moscou)

Récemment, son nom est revenu en France puisque l'AS Monaco serait intéressé par son profil pour renforcer son attaque. Fedor Chalov - qui plaît aussi à Arsenal et au Séville FC - a réalisé un exercice flamboyant avec le CSKA Moscou. Déjà prometteur la saison dernière, l'attaquant russe a confirmé avec la manière. Auteur de 17 buts et 7 passes décisives en 37 matches, il a montré de belles prédispositions sur la scène européenne avec notamment un match plein contre le Real Madrid en Ligue des Champions qui a permis à son équipe de gagner 3-0. Attaquant technique et altruiste, il doit encore progresser dans l'efficacité même s'il semble sur la bonne voie.

Remplaçants :

D'autres joueurs auraient pu figurer dans cette sélection. C'est le cas du gardien polonais Radosław Majecki (19 ans/Legia Varsovie). Auteur d'une belle saison avec son équipe - malgré la perte du titre national - il a pris la place de gardien titulaire et a défendu les couleurs de sa sélection lors de la Coupe du monde U20. Arsenal serait sur les rangs. Le Croate Domagoj Bradarić (19 ans/Hajduk Split) dispose également d'une belle cote. Le latéral gauche est notamment suivi par le FC Barcelone. Le Dynamo Kiev et l'Ukraine ne manquent pas d’éléments prometteurs et Mykola Shaparenko (20 ans/Dynamo Kiev) ne déroge pas à la règle. Devenu titulaire, il se distingue par une belle vision du jeu et sa touche technique.

Comme son coéquipier Dani Olmo, Nikola Moro (21 ans/Dinamo Zagreb) a réalisé une belle saison en club. L'AC Milan garde l’œil ouvert sur le jeune milieu croate. Présent à la Coupe du monde U20, le milieu polonais Bartosz Slisz (20 ans/Zaglebie Lubin) sort d'une belle saison en club et sa trajectoire s'annonce ascendante. Plus expérimenté, mais pas moins talentueux, l'ailier droit Léo Jabà (20 ans/PAOK Salonique) a franchi un cap. Arrivé l'été dernier en provenance de l'Akhmat Grozny, le Brésilien a inscrit 7 buts et délivré 11 passes décisives en 39 matches. Il a accessoirement été sacré champion de Grèce. Enfin, le Roumain Dennis Man (20 ans/Steaua Bucarest) représente le futur de son pays. Suivi par le Ludogorets Razgrad, mais aussi Chelsea, il dispose d'une clause libératoire de 50 millions d'euros. Pas étonnant pour un joueur qui compte 10 buts et 8 passes décisives en 39 matches sur l'exercice 2018-2019.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires