La nouvelle soirée cauchemar de Chelsea

Par Maxime Barbaud
2 min.
Mauricio Pochettino en grandes difficultés à Chelsea @Maxppp

Chelsea a subi la pire défaite de son histoire contre Arsenal ce soir (5-0). Mauricio Pochettino est à nouveau dans l’œil du cyclone.

Des mines déconfites que l’on pensait avoir rangées au vestiaire pour la fin de saison. Invaincu en championnat depuis le 4 février dernier (8 matchs de suite) et une défaite à domicile contre Wolverhampton, Chelsea est de nouveau retombé dans ses travers ce soir. Et de quelle manière ! En déplacement à l’Emirates Stadium ce mardi soir pour le compte d’un match retard de la 29e journée, le club londonien a subi une véritable humiliation 5-0. C’est la plus large victoire d’Arsenal face à son voisin de son histoire.

La suite après cette publicité

Une correction qui fera date dans l’esprit des supporters des deux équipes, et de nouveaux poux dans la tête de Mauricio Pochettino. Déjà éliminés en demi-finale de FA Cup contre Manchester City ce week-end, les Blues n’ont plus rien à jouer pour cette fin de saison. Plus inquiétant encore, les joueurs ont semblé complètement décrocher dès les premières minutes de la rencontre. La suite a confirmé cette tendance et fait mentir la déclaration d’avant match de Pochettino, lequel s’agaçait de la mention Cole Palmer Football Club.

À lire Chelsea a trouvé un accord verbal XXL pour Messinho

L’absence de Palmer n’explique pas tout

Forfait ce soir, le meilleur joueur du club de la saison a cruellement manqué. Sa présence n’aurait sans doute pas bouleversé l’issue de ce duel, qui voit donc les Gunners confirmer leur première place en tête de la Premier League, avec au bout, peut-être, un premier titre depuis 20 ans. «Nous ne pouvons pas dire que c’est la raison pour laquelle nous perdons le match, tranche le coach argentin après la rencontre. Mais nous perdons un joueur qui est un joueur créatif qui aide à lier l’équipe.» Comment justifier ce collectif lénifiant alors ?

La suite après cette publicité

«Ce n’est pas difficile à expliquer. Tout le monde a vu que nous n’étions pas compétitifs dès le début du match», poursuit Pochettino, déplorant tour à tour le manque d’agressivité, de concentration de ses troupes, mais aussi de réaction. «Nous voulions débuter la deuxième mi-temps d’une manière différente. Mais nous avons vraiment mal commencé. En 10, 15 minutes en seconde période, lorsque nous avons encaissé le troisième but, nous avons cédé. C’était dur jusqu’à la fin.» Plus qu’une défaite, les Blues ont peut-être dit définitivement au revoir à l’Europe ce soir.

Adieu à l’Europe ?

L’ancien technicien du PSG ne souhaite pas y songer pour le moment alors que l’attendent trois duels encore décisifs face à Aston Villa, Tottenham et West Ham. «Actuellement, il est difficile de voir l’avenir car après ce match nous sommes déçus. Il est difficile de parler d’objectifs. Si nous jouons comme samedi dernier (face à Manchester City en FA Cup) alors oui. Mais si nous concourons comme aujourd’hui (ce soir), je pense que nous ne méritons pas d’aller en Europe. Pas de cette façon.» Et si Pochettino avait complètement perdu le fil, lui qui a encore fait l’objet d’une saillie de la part de la femme de Thiago sitôt après le coup de sifflet final.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité