L’Europe s’arrache Achraf Bencharki

À la recherche d’un élément offensif, plusieurs clubs de Ligue 1 et étrangers ont coché le nom d’Achraf Bencharki. Et la bataille devrait faire rage cet été pour tenter d’arracher l’international marocain de 25 ans, qui réalise une saison remarquable avec le Zamalek (Egypte).

Achraf Bencharki (droite) intéresse plusieurs clubs en Europe
Achraf Bencharki (droite) intéresse plusieurs clubs en Europe ©Maxppp

Le mercato d’été arrive et les directeurs sportifs et recruteurs sont déjà en action depuis maintenant quelques semaines. Si certains clubs sont à l’arrêt depuis la propagation du coronavirus, d’autres sont à la recherche de la bonne affaire et sont attentifs à toutes les opportunités qu’offre le marché. Achraf Bencharki (25 ans) colle au profil. Feu follet du Zamalek, cet attaquant excentré, passé auparavant par le RC Lens et le Wydad Casablanca, effectue une excellente saison avec le Zamalek (13 buts et 8 passes décisives en 27 matchs).

La suite après cette publicité

Des performances qui ont aidé son équipe à remporter 3 titres majeurs cette saison (deux coupes égyptiennes et la Supercoupe d’Afrique) et qui ont permis de hisser son équipe en demi-finale de la Coupe de la CAF (l’équivalent de la Ligue des champions en Europe). De quoi éveiller l’intérêt de nombreux clubs français et étrangers attirés par sa technicité, sa rapidité, son agilité devant le but et sa polyvalence. Tout le bagage d’un attaquant moderne complet.

Une pléthore de clubs intéressés

Selon nos informations, de nombreux scouts français et étrangers étaient d’ailleurs nombreux cette saison dans les travées des stades africains pour observer ce joueur au talent certain. Montpellier, Nice, Strasbourg, et trois autres clubs de L1 dont les noms n’ont pas filtré étaient présents. Et ils n’ont pas été déçus. À l’étranger, Trabzonspor, l’Olympiakos et le Standard Liège sont également venus aux renseignements.

S’il se sait convoité, Achraf Bencherki, qui aurait dû retrouver la sélection nationale en mars dernier sans l'arrêt des matches, entend prendre son temps pour faire le bon choix. L’international marocain (8 capes) reste concentré sur sa fin de saison avec son club qui est encore engagé dans toutes les compétitions africaines. Mais une chose est sûre : l’ancien Lensois promet d’animer sérieusement l’été européen. Et ce serait un pari peu risqué pour un joueur à la marge de progression importante et au talent énorme.

Plus d'infos

Commentaires