PSG : le malaise Idrissa Gueye

Arrivé l'été passé avec l'étiquette de milieu de terrain qui manquait au Paris SG, Idrissa Gueye ne s'est pas bien intégré et pourrait déjà quitter la capitale hexagonale cet été.

Idrissa Gueye sous le maillot du PSG
Idrissa Gueye sous le maillot du PSG ©Maxppp

Le 30 juillet 2019, Idrissa Gueye quittait Everton pour rejoindre le Paris Saint-Germain et y signer un contrat de quatre années. Du côté du club parisien, on espère enfin avoir trouvé la perle rare dans un milieu de terrain orphelin de Thiago Motta et qui peine à se stabiliser autour de Marco Verratti. Lors de l'une de ses premières rencontres de très haut niveau, Gueye impressionne contre le Real Madrid.

La suite après cette publicité

Plus d'une année plus tard, la donne a changé. L'international sénégalais de 30 ans a eu un apport assez faible finalement et surtout ne s'est pas réellement imposé comme un incontournable aux yeux de Thomas Tuchel, son entraîneur. Preuve en est, il n'était pas titulaire lors de la demi-finale de la Ligue des Champions (contre le RB Leipzig) ni en finale (contre le Bayern Munich) et il n'est même pas entré en jeu.

Gueye ne s'est pas intégré

Cet été, comme depuis un certain temps maintenant, le Paris SG doit vendre et ce à quoi Leonardo va devoir s'atteler dans les semaines qui viennent, alors que le mercato prend fin dans moins d'un mois. Si Julian Draxler arriver au top de la liste des joueurs à vendre, l'ancien milieu de terrain de Lille (2010-2015) est aussi sur la liste des partants, si on en croit les informations du journal L'Équipe ce dimanche.

Selon le quotidien, il ne fait pas vraiment partie de la « bande du vestiaire », comme s'il ne s'était pas vraiment intégré au groupe au cours de l'année. Cela, plus le fait que le Paris SG doit trouver 60 millions d'euros pour renflouer ses caisses, fait que l'ex d'Aston Villa et d'Everton pourrait être sur le marché. Une belle déception pour un élément acheté contre 30 millions d'euros l'année passée.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires