Mercato : l'OM sait à quoi s'en tenir pour Sergio Gomez

Sensation du championnat belge, Sergio Gomez a tapé dans l'œil de l'OM. Mais le joueur formé à La Masia est aussi suivi par de nombreux autres clubs européens.

Sergio Gómez sous les couleurs d'Anderlecht
Sergio Gómez sous les couleurs d'Anderlecht ©Maxppp

Ceux qui suivent les équipes de jeunes du FC Barcelone et les catégories inférieures de la sélection espagnole se souviennent de lui comme d'un redoutable milieu de terrain offensif, doté d'une énorme qualité technique et d'une bonne vision du jeu. Mais aujourd'hui, Sergio Gomez est un latéral redoutable. Lors de son prêt à Huesca la saison dernière, il avait déjà évolué dans un rôle de piston à plusieurs reprises. Puis, Vincent Kompany l'a définitivement installé à ce poste de latéral gauche cette saison, profitant de ses bonnes capacités physiques et de sa facilité à déposer des centres dans la surface.

La suite après cette publicité

Un véritable poison sur le flanc donc, en plus d'être une sacrée affaire, puisque les Mauves n'ont déboursé qu'un petit million et demi d'euros pour l'arracher au Borussia Dortmund l'été dernier. Et forcément, les prestations du joueur de 21 ans ne passent pas inaperçues. Depuis quelques semaines déjà, on parle de lui pour un transfert dans un club un peu plus huppé. Selon La Dernière Heure, l'Olympique de Marseille n'est pas insensible à l'Espagnol et fait partie de ses prétendants les plus sérieux, aux côtés de l'Ajax, l'Inter, Villarreal, Monaco, Lille ou Rennes.

Difficile à recruter pour les Marseillais

Seulement, toujours selon la publication belge, Anderlecht souhaite conserver le joueur jusqu'à la fin de saison, et espère faire une belle plus-value lors du marché estival. Pas forcément en position de force sur le plan financier, l'Olympique de Marseille risque d'avoir du mal à convaincre ses homologues belges, qui n'accepteront probablement pas un prêt avec option ou obligation d'achat. Certains des clubs cités ci-dessus ont une manne financière plus intéressante et donc plus de probabilités d'accueillir celui qui totalise 5 buts et 6 passes décisives en 17 rencontres de Jupiler League.

Le média explique que l'OM souhaite bien enrôler le joueur au plus vite, notamment parce que Jorge Sampaoli ne serait pas convaincu par ses options sur le côté gauche actuellement. Pablo Longoria et ses équipes n'ont donc pas d'autre choix que de dégraisser ou trouver une solution miracle pour convaincre Anderlecht de laisser filer l'international espoirs espagnol...

Plus d'infos

Commentaires