Algérie : Andy Delort, une absence qui fait jaser

Djamel Belmadi a décidé de ne pas convoquer l'attaquant niçois pour la double confrontation face au Niger. Une absence qui suscite une vive émotion en Algérie.

Andy Delort, nouvel attaquant de l'OGC Nice
Andy Delort, nouvel attaquant de l'OGC Nice ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est une liste qui fait couler beaucoup d'encre en Algérie. Le 2 octobre dernier, Djamel Belmadi dévoilait la liste de joueurs convoqués pour la double confrontation face au Niger les 8 et 12 octobre prochains. Deux rencontres comptant pour les qualifications au Mondial 2022. À la surprise générale, Andy Delort ne figurait pas dans la liste des 25 joueurs appelés par le sélectionneur national.

Il n'en fallait pas plus pour provoquer un gigantesque tollé au pays, interloqué par l'absence de l'attaquant niçois pourtant opérationnel sur le plan physique et performant avec les Aiglons. Mais ces derniers jours, la rumeur enflait en Algérie : une clause insérée dans le contrat du buteur l'empêcherait de se rendre à la prochaine Coupe d'Afrique des Nations.

Les rumeurs se multiplient sur l'absence de Delort

Une information démentie par l'OGC Nice, qui affirme que l'utilisation de ce type de clauses reste tout simplement prohibée. Autre hypothèse évoquée par les médias : des divergences d'opinions entre Delort et Belmadi officialisées au grand jour par un post Instagram de l'ancien joueur du MHSC. « Si vous voulez construire un bateau, il est inutile de réunir des hommes, de leur donner des ordres et de répartir les tâches. Donner (sic) leur simplement l’envie de partir à la découverte des mers lointaines. »

Un mystérieux message qui aurait été destiné à son coach... Face à cette polémique, Djamel Belmadi voit l'étau se resserrer autour de lui. Présent en conférence de presse ce jeudi, le sélectionneur des Fennecs a évoqué ce sujet bouillant. Ce dernier semble plutôt très remonté par rapport au comportement de son joueur. L'avenir d'Andy Delort chez les Fennecs peut-il être réellement menacé ? Affaire à suivre...

Plus d'infos

Commentaires