Serie A : l'AC Milan tombe dans le piège tendu par le Torino

Par Valentin Feuillette
3 min.
Serie A : l'AC Milan tombe dans le piège tendu par le Torino @Maxppp

C'était l'affiche de ce dimanche soir en Italie : en cette 12ème journée de Serie A, le Torino ouvrait les portes de son stade Olimpico-Grande Torino à l'AC Milan qui visait un nouveau succès pour mettre la pression sur le Napoli, seul leader en tête du classement. Mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu pour les Milanais qui ont chuté à Turin face à la très belle équipe d'Ivan Juric (2-1). Pourtant la rencontre avait débuté sous les meilleurs auspices pour les troupes de Stefano Pioli avec deux occasions rapides manquées par Rafael Leão. Le Portugais a trop dévissé ses tirs devant le gardien serbe Vanja Milinkovic-Savic (3e, 6e). Les locaux se sont néanmoins montrés actifs, mais sans réellement inquiéter le Diavolo milanais malgré des opportunités franches de Pietro Pellegri (18e) puis Perr Schuurs (21e) - bien gérées par le portier roumain Ciprian Tătărușanu. En l'espace de deux minutes, le Torino a tendu le piège parfait en ouvrant le score d'une tête de Koffi Djidji (35e) sur un coup franc tiré, depuis l'aile gauche, par Valentino Lazaro. Quelques instants plus tard, Aleksei Miranchuk a repris le service de Nikola Vlašić pour doubler la mise (37e).

La suite après cette publicité

A la pause, Stefano Pioli n'a pas chômé et a décidé de réaliser trois changements avec les entrées de Charles De Ketelaere, Ante Rebic et Sergino Dest. Les Milanais sont partis à l'offensif dès le retour des vestiaires avec une grosse occasion de Divock Origi sur un centre de Rebic, mais le Belge était un poil trop court pour reprendre de volée devant Milinkovic-Savic (50e). Dominateur dans le second acte, l'AC Milan a été récompensé par la réduction du score de Junior Messias (68e), profitant d'une erreur de sortie du gardien. Mais la polémique est déjà de mise en Italie : le Brésilien a poussé Alessandro Buongiorno, lors du duel physique sur son but, ce qui a provoqué la colère de l'entraîneur croate du Toro, finalement expulsé par l'arbitre Monsieur Rosario Abisso, pour protestations répétées. Malgré l'entrée d'Olivier Giroud (78e), Milan n'a jamais su trouver la brèche pour complètement renverser Turin et termine la rencontre qu'avec une seule frappe cadrée. Au classement, les Granata font la bonne opération du dimanche pour conforter leur 9ème place. Les Rossoneri, désormais 3ème de Serie A, laissent officiellement le statut de dauphin du Napoli à l'Atalanta après la victoire des Bergamasques contre Empoli. Le weekend prochain, le Torino se déplacera à Bologne, tandis que l'AC Milan accueillera à San Siro, La Spezia dans le cadre de la 13ème journée de championnat.

À lire La Juventus n’en peut plus de Paul Pogba, la presse anglaise enrage contre Chelsea et Enzo Fernandez
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité