Exclu FM CDM

Coupe du Monde 2022 : le Maroc porte réclamation contre l’arbitrage face à la France

Par Hanif Ben Berkane
2 min.
Zakaria Aboukhlal relevé par Griezmann et Varane @Maxppp

La Fédération marocaine de Football a décidé de déposer une réclamation officielle concernant l'arbitrage de la demi-finale entre la France et le Maroc.

Ce mercredi soir, le Maroc a été éliminé de la Coupe du Monde 2022 aux portes de la finale, en s'inclinant face à l'équipe de France (2-0). Cette demi-finale assez intéressante sur le papier a, par contre, fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux notamment en raison de l'arbitrage. L'arbitre mexicain de la rencontre Cesar Ramos a été au centre des débats puisqu'il a plusieurs fois eu des décisions assez incompréhensibles. Et plusieurs faits de jeu ont fait parler aussi bien les supporters français que les supporters marocains.

La suite après cette publicité

L'une des premières actions très litigieuses s'est déroulée en première période. Après une glissade dans sa propre surface, Théo Hernandez vient ainsi faucher littéralement Sofiane Boufal. Si certains supporters marocains s'attendaient à un penalty, ce n'était pas le cas de Monsieur Ramos qui a décidé de siffler faute pour la France et de donner un carton jaune assez sévère à Sofiane Boufal. Malgré cette erreur, il n'a pas non plus été interpellé par le VAR sur cette action. Une décision qui ne passe pas pour la FRMF (Fédération Royale Marocaine de Football).

À lire L’équipe de France dévoile les adversaires de sa préparation avant l’Euro 2024

Une contestation envoyée à la FIFA

Selon nos informations, la FRMF a tout simplement décidé de déposer une contestation officielle auprès de la FIFA par rapport à l'arbitrage de cette demi-finale. «Une protestation qui fait suite aux deux penaltys non sifflés pour le Maroc en première période», nous confie ainsi une source au sein de la FRMF. Le deuxième penalty en question concerne Selim Amallah. Le milieu de Standard de Liège s'est écroulé dans la surface sur un coup de pied arrêté sans que l'arbitre ne siffle quoi que ce soit.

La suite après cette publicité

Cette réclamation, comme toutes les réclamations après des décisions arbitrales, a très peu de chances d'aboutir, surtout dans un délai très court puisque la France affronte l'Argentine en finale du Mondial ce dimanche. L'arbitre du match, qui a d'ailleurs répondu aux nombreux supporters marocains sur son compte Instagram, a également eu des décisions discutables côté marocain avec l'absence de carton après des interventions limites d'Achraf Dari par exemple.

Dans un communiqué publié ce jeudi, la FRMF confirme avoir déposé une réclamation. « La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a vivement protesté contre l’arbitrage du match Maroc-France officié par M.César Arturo Ramos. A cet effet, la FRMF a adressé une correspondance à l’instance compétente dans laquelle elle revient sur les situations arbitrales ayant privé la sélection marocaine de deux penalties incontestables de l’avis de plusieurs spécialistes de l’arbitrage. La FRMF a fait part également de son grand étonnement que le dispositif de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR) n’a pas réagi à ces situations arbitrales. La FRMF rappelle qu’elle ne ménagera aucun effort afin de défendre et préserver les droits des Sélections Nationales en prônant l’équité dans l’arbitrage et en dénonçant ces décisions arbitrales prises au cours de cette confrontation de demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022. »

La suite après cette publicité

 

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité