La disette de Pierre-Emerick Aubameyang fait mal à Arsenal

Meilleur buteur d'Arsenal depuis deux ans, Pierre-Emerick Aubameyang n'a inscrit que 2 buts en 10 journées et a traîné sa peine face à Wolverhampton dimanche. Sans ses buts, Arsenal est en difficulté et ne semble pas avoir de recours viable.

Pierre-Emerick Aubameyang avec Arsenal
Pierre-Emerick Aubameyang avec Arsenal ©Maxppp

Ce dimanche, cela faisait pile un an qu'Unai Emery était limogé par Arsenal. L'entraîneur espagnol, qui avait la lourde tâche de succéder à Arsène Wenger et de relancer un cycle victorieux chez les Gunners, avait été remercié après un début de saison cahoteux et une série de matches sans victoire en Premier League. Arsenal était alors classé 8e. Un an plus tard, il pointe à la 14e place, après 5 défaites en 10 journées, la dernière en date ayant eu lieu à l'Emirates Stadium face à Wolverhampton dimanche soir. C'est le plus mauvais départ des Gunners en Premier League depuis 39 ans.

La suite après cette publicité

Mikel Arteta a beau être considéré comme un entraîneur ayant les épaules pour redresser la situation et refaire d'Arsenal une place forte du championnat en même temps qu'une équipe agréable à voir jouer, il est aujourd'hui logiquement menacé. Car son homme fort est en panne de but. On parle là de Pierre-Emerick Aubameyang, meilleur buteur du club londonien depuis deux saisons, avec 22 buts en championnat en 2018-2019 et 2019-2020. Après 10 journées, le Gabonais de 31 ans n'en est qu'à 2 buts : le premier avait été inscrit face à Fulham, d'une belle frappe enroulée, dès la 1ère journée, le second sur penalty face à Manchester United le 1er novembre dernier.

Personne pour colmater

En conférence de presse, Arteta n'a pas caché son inquiétude quant à la forme de son principal artificier. « Je pense que nous le sommes tous parce que le principal buteur du club ne marque pas de buts pour le moment. Donc ma plus grande préoccupation est de savoir comment l'aider à marquer des buts parce que nous avons besoin de ses buts. Son nombre de buts ces deux dernières années et son ratio par rapport au reste de l'effectif vous montrent à quel point il est important. Il doit marquer des buts si nous voulons réussir. »

Sans Aubameyang, point de salut pour Arsenal, qui a pris l'habitude de s'en remettre à son Gabonais. Quitte, logiquement, à tout faire pour le prolonger l'été dernier, à prix d'or, pour ne pas avoir à dénicher un nouveau buteur providentiel. Mais lorsqu'il a un coup de mou, qui prend le relais ? Sur les 6 derniers matches de championnat, Arsenal a marqué deux buts : celui d'Aubameyang face à MU et un de Gabriel dimanche contre Wolverhampton. Les autres hommes du secteur offensif, où aucun ne se détache entre Willian, Lacazette, Pépé, Saka, Nketiah ou encore Nelson ou Willock, ne répondent pas présents. Et devinez qui se présente la semaine prochaine ? Le rival Tottenham, actuel leader de Premier League.

Plus d'infos

Commentaires