Info FM : à la découverte de Mehdi Lehaire, parti à la conquête d'Utrecht

Chaque dimanche matin, Foot Mercato vous présente un jeune talent à suivre de très près. Aujourd'hui, direction les Pays-Bas pour faire la connaissance de Mehdi Lehaire. Né en 2000, ce milieu offensif, passé par le LOSC, commence à faire son trou du côté du FC Utrecht.

Mehdi Lehaire, ici en noir sous les couleurs d'Utrecht, se livre pour FM
Mehdi Lehaire, ici en noir sous les couleurs d'Utrecht, se livre pour FM ©Maxppp

Édouard Duplan, Sébastien Haller, Jean-Christophe Bahebeck, Nicolas Gavory... Le FC Utrecht aime miser sur les talents formés en France à l'heure de faire son marché. Cet été, le club néerlandais a encore accueilli un jeune espoir façonné dans l'Hexagone : Mehdi Lehaire. Né en 2000, ce milieu offensif a démarré du côté de Lille, comme il l'a raconté au micro de Foot Mercato. «Je jouais un peu au futsal dans un club de ma ville, puis je suis parti au LOSC à 7 ans, j'y suis resté 7 ans, jusqu'à mes 14 ans», a-t-il confié. Mais c'est en Belgique que l'aventure démarre vraiment pour lui.

La suite après cette publicité

«Je suis ensuite parti à l'académie Jean-Marc Guillou, en Belgique. Ça s'est très bien passé. J'avais signé pour 5 ans. Il y avait un partenariat avec Lierse. Dès 16 ans, les meilleurs éléments de l'académie pouvaient intégrer la réserve de Lierse. C'est ce qui m'est arrivé», a-t-il expliqué. À seulement 17 ans, il fait même ses premiers pas en pro, prenant place sur le banc de touche, puis d'avoir sa chance sur le terrain. «J'ai joué contre le Standard (en mai 2017) et Courtrai (en avril 2018) en play-offs et fait quelques bancs contre Mouscron, OHL», s'est-il rappelé. Malheureusement, l'aventure belge s'arrête là.

Des débuts réussis aux Pays-Bas

«Lierse a été rétrogradé administrativement. Je me suis retrouvé libre. Je pouvais rester en Belgique, où Zulte-Waregem était intéressé, partir en Italie ou aller à Utrecht. J'ai fait un stage de trois jours aux Pays-Bas. Ça s'est très bien passé. Et le projet m'a intéressé. J'ai donc opté pour Utrecht», a-t-il indiqué. Une nouvelle aventure bien partie. «Tout se passe très bien. Je joue avec l'équipe U23 (5 apparitions), qui évolue en D2 néerlandaise, contre Twente, le Sparta Rotterdam, etc. On joue contre des hommes, on défend beaucoup, mais ça va. J'ai fait quelques entraînements et matches amicaux avec les pros (il a même marqué contre l'AZ fin octobre, 2-0). Comme je suis né en 2000, je peux aussi rendre service aux U19 (4 matches, 1 but). L'adaptation se passe bien», a-t-il résumé.

De quoi faire naître de belles et légitimes ambitions. «J'ai signé deux ans plus un en option. Le but, c'est d'aller le plus vite possible avec la première, de débuter en Eredivisie dès que possible. Les échanges avec le staff pro se passent bien. Si je continue à travailler comme il faut, je pourrais démarrer plus tôt que prévu. Il y a Urby Emanuelson ou Oussama Tannane en équipe première. Il y a aussi Nicolas Gavory qui est arrivé cet été, de Clermont, c'est sympa pour l'adaptation. À court terme, je souhaite intégrer l'équipe première dès que possible», a-t-il lancé, visant «à moyen/long terme un grand championnat européen» et «pourquoi pas la Ligue 1».

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires