La Premier League dans le rouge après la perte d'un contrat de droits télé colossal

Ce jeudi, la Premier League a annoncé la résiliation de son deuxième plus gros contrat de droits télé à l'international. Une terrible nouvelle qui ne devrait pas rester sans conséquences.

Van Dijk, De Bruyne, Grealish et Mané, les stars de Premier League
Van Dijk, De Bruyne, Grealish et Mané, les stars de Premier League ©Maxppp

J-8 avant le retour de la Premier League. Le week-end du 12 et 13 septembre, la saison 2020-21 du championnat anglais va reprendre sur les terrains ainsi que sur les chaînes de télévision. Des chaînes qui payent d'ailleurs des sommes colossales pour avoir le droit de diffuser la ligue que beaucoup considèrent comme la meilleure du monde. Mais, ce jeudi, la Premier League a annoncé sur Twitter la résiliation de son deuxième plus gros contrat de droits télé à l'international. «La Premier League confirme qu'elle a mis fin aujourd'hui à ses accords pour la couverture de la Premier League en Chine avec son diffuseur sur ce territoire. La Premier League ne commentera pas davantage la question à ce stade.»

La suite après cette publicité

Une terrible nouvelle pour le championnat anglais. En effet, le contrat liait initialement la Premier League à la chaîne de télévision PPTV pour trois années, de 2019 à 2022. Il devait rapporter la somme de 197 millions d'euros par saison. Mais après seulement une année, la Premier League a perdu son deuxième plus gros contrat de droits télé à l'international. Depuis quelques mois déjà, des désaccords étaient apparus entre la chaîne de télévision chinoise et la Premier League. En effet, en mars dernier, PPTV ne s'était pas acquitté du versement de son échéance (180 millions d'euros) en raison de la suspension du championnat suite à l'épidémie de coronavirus.

La Premier League a perdu un contrat colossal

Pour sauver la mise, elle a tenté de renégocier le montant global des droits TV à la baisse. Ce qui n'a pas été possible puisque la Premier League a officialisé la fin de ce partenariat ce jeudi. Une décision qui devrait être lourde de conséquences selon divers médias britanniques ce vendredi. Le Mirror, le Daily Express ainsi que le Daily Mail annoncent en chœur, qu'après avoir échoué à trouver un accord et donc perdu une partie de ce contrat colossal à 564 M£ (633 millions d'euros) - puisqu'une petite partie de l'argent a été versée avec la diffusion cette saison -, la Premier League va devoir faire face à un énorme trou noir dans ses finances.

Le Telegraph se montre, de son côté, beaucoup plus alarmiste. «La Premier League met fin à l'accord de diffusion en Chine, la plongeant dans la plus grande crise de trésorerie de son histoire. (...) L'accord avec le diffuseur chinois PPTV a été résilié en raison de frais impayés de 180 millions d'euros, et les clubs pourraient perdre encore plus», indique le média anglais. La somme de 800 M£, soit environ 898 millions d'euros, est évoquée pour le moment, mais cela pourrait être encore plus. La Premier League va donc devoir trouver d'autres ressources. «La Premier League vise un deal avec la Chine», assure le Financial Times. Avec la crise du coronavirus, qui a déjà fait perdre beaucoup d'argent aux clubs, cette nouvelle repousse un peu plus le championnat anglais dans ses retranchements.

Plus d'infos

Commentaires