L’Ajax Amsterdam empêtré dans une saison de tous les scandales !

Par Aurélien Macedo
5 min.
Le logo de l'Ajax Amsterdam @Maxppp

Chaotique, la saison 2023/2024 de l’Ajax Amsterdam a été digne d’une série télévisée avec moult rebondissements. Après le scandale Sven Mislintat en début d’exercice, cette fois c’est Alex Kroes, le nouveau directeur général qui a été suspendu suite à un délit d’initié et cela apporte encore plus de flous sur la stratégie du club néerlandais.

Demi-finaliste de la Ligue des Champions en 2019 et champion des Pays-Bas en 2022, l’Ajax Amsterdam a amorcé une phase plus compliquée. Décevants la saison dernière, les Godenzonen avaient terminé à la troisième place. Cette fois, l’Ajax Amsterdam a tout connu. En difficulté sur le début de saison, le club néerlandais a été relégable et avait enchaîné les mauvais résultats. Sur le banc, Maurice Steijn, l’intérimaire Hedwiges Maduro et John van’t Schip se sont succédé tandis que le président Pier Eringa a démissionné. À cela s’est aussi ajouté un mercato raté et qui a provoqué un réel scandale. Alors qu’il avait été nommé directeur sportif, Sven Mislintat a rapidement été démis de ses fonctions. La raison ? Il aurait gonflé le prix de certains transferts pour récupérer de l’argent via sa société Matchmetrics GmbH.

La suite après cette publicité

Suite au transfert de Borna Sosa en provenance de Stuttgart, une enquête interne a été menée par le club et a provoqué le licenciement de l’ancien dirigeant du Borussia Dortmund, Arsenal et Stuttgart. Depuis on pensait que la paix était revenue progressivement du côté de l’Ajax Amsterdam. Remontés à la cinquième place, les Amstellodamois ont limité la casse même s’ils restent à huit points d’une qualification européenne à sept journées de la fin de saison. Si une victoire du Feyenoord en finale de la Coupe des Pays-Bas (contre Nimègue) pourrait leur offrir la qualification européenne pour la saison prochaine, la dynamique reste poussive. Avec quatre nuls, deux défaites et deux victoires sur les huit dernières journées de championnat ainsi qu’une lourde défaite 4-0 contre Aston Villa synonyme d’élimination de la Ligue Europa Conference, l’Ajax Amsterdam reste dans une zone de turbulences.

À lire Le classement des top buteurs européens

Alex Kroes parti après deux semaines

Cette dernière s’est d’ailleurs accentuée dernièrement et annonce une nouvelle crise institutionnelle pour le club néerlandais. Tout d’abord, c’est l’entraîneur John van’t Schip qui a annoncé partir à la fin de la saison suite à la nomination d’Alex Kroes comme directeur général le 15 mars dernier : «Alex Kroes (le directeur général ndlr) a débuté ses fonctions et il parle à beaucoup de personnes. Nous avons parlé de mon avenir et j’arrêterai comme entraîneur à la fin de la saison. C’est clair. Nous discutons d’un autre rôle pour plusieurs années, mais je ne veux pas en parler. Je veux me concentrer sur les 8 derniers matchs de l’Ajax.» La naissance d’un nouveau projet semblait se goupiller pour le club néerlandais mais celui-ci risque de mourir dans l’œuf. À peine arrivé, le directeur général Alex Kroes est déjà suspendu.

La suite après cette publicité

« Le conseil de surveillance de l’AFC Ajax NV a décidé de suspendre Alex Kroes, CEO et président du conseil d’administration, avec effet immédiat et a l’intention de mettre un terme définitif à la collaboration. (…) Cette décision a été prise après que le conseil de surveillance a appris que M. Kroes avait acheté plus de 17 000 actions de l’Ajax une semaine avant l’annonce de sa nomination prévue le 2 août 2023. Le conseil de surveillance a demandé un avis juridique externe, qui indique que M. Kroes s’est probablement livré à un délit d’initié. Le délit d’initié est une infraction pénale. (…) Ses collègues du conseil d’administration reprendront les fonctions et les responsabilités d’Alex Kroes. En outre, Michael van Praag (président du conseil de surveillance) assistera temporairement le conseil d’administration en tant que commissaire délégué » avait annoncé le club néerlandais dans un communiqué.

Le scandale de trop ?

Le principal intéressé a réagi suite à cela dans un communiqué où il regrettait l’issue de la situation : «c’est avec le cœur lourd que je vous fais savoir que le Conseil de Surveillance (SB) de l’Ajax a indiqué qu’il me suspendrait immédiatement en tant que Directeur Général de l’Ajax. La semaine dernière, certains médias ont posé des questions sur les actions Ajax que je possède. Entre autres choses, on m’a demandé si j’avais reçu cela comme argent de signature de l’Ajax ou si je l’avais acheté moi-même. C’est le dernier cas. J’ai acheté moi-même toutes les actions d’Ajax […] Tout cela provoque des troubles à l’Ajax et je le regrette sincèrement. Espérons que cette période sera bientôt terminée. À partir d’aujourd’hui, le cœur lourd, je regarderai de loin ce qui se passe à l’Ajax. L’Ajax doit redevenir l’Ajax.»

La suite après cette publicité

La décision a en tout cas était saluée par les supporters de l’Ajax Amsterdam qui veulent repartir sur des bases saines pour l’avenir. «Le fait que le conseil de surveillance intervienne maintenant est inévitable et compréhensible. S’il y a la moindre trace de conflit d’intérêts, vous ne devriez pas travailler pour Ajax. Nous devons nous attendre à ce que des personnes compétentes travaillent à la tête d’Ajax et s’engagent de manière indépendante pour le club. Nous pensions qu’avec Kroes, nous pourrions enfin nous diriger vers un nouvel avenir pour le club. Nous avions eu de bons premiers contacts et nous avons cru en la vision que Kroes élaborait avec nous», a déclaré Fabian Nagtzaam, le président de l’association des supporters de l’Ajax Amsterdam dans un communiqué. Désormais à la recherche d’un nouvel homme fort à la direction et d’un entraîneur pour la saison prochaine, l’Ajax Amsterdam semble repartir à zéro.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité