Chelsea : Edouard Mendy a déjà bluffé tout le monde !

Cet été, Edouard Mendy a quitté le Stade Rennais pour filer à l'anglaise à Chelsea. Deux clubs qui vont croiser le fer ce soir à Stamford Bridge en Ligue des Champions lors d'un match forcément particulier pour le gardien qui a déjà bluffé tout le monde.

Edouard Mendy sous le maillot de Chelsea
Edouard Mendy sous le maillot de Chelsea ©Maxppp
La suite après cette publicité

Edouard Mendy les a tous convaincu. Que ce soit au Stade de Reims, où il a évolué entré 2016 et 2019, puis ensuite au Stade Rennais (2019-20), le gardien sénégalais a su mettre tout le monde d'accord sur le terrain comme en dehors. C'est ainsi qu'il a tapé dans l'œil de Chelsea et plus particulièrement de Petr Cech, ancien portier au club et actuel conseiller technique et conseiller à la performance chez les Blues. Interrogé par La Chaîne Téléfoot, le dirigeant londonien en a dit plus sur l'arrivée du joueur âgé de 28 ans.

«On regardait pour recruter un joueur mais tout le monde devait être d'accord. On sait que ce n'est pas juste mon choix, mais aussi celui du club et de l'entraîneur qui doivent être d'accord. On avait une liste de gardiens. On a tout présenté à Frank Lampard et on a discuté avec les scouts. On a partagé des informations et on a mis en avant les points forts de chaque gardien. Au final, ma connaissance d'Edouard depuis trois ans a aussi aidé à voir son évolution.» C'est ainsi que le natif de Montivilliers est arrivé à Chelsea le 24 septembre dernier pour un peu plus de 25 M€. Mais il allait être attendu au tournant...

Allait-il s'adapter et réussir son examen de passage en Premier League ? Comment allait-il gérer la concurrence avec Kepa Arrizabalaga ? Autant de questions qui ne sont pas restées longtemps sans réponse. Le 29 septembre dernier, il faisait ses débuts officiels sous le maillot des Blues face à Tottenham en League Cup. Même s'il a été décisif à plusieurs reprises sur sa ligne, Mendy n'a pas pu empêcher Lamela de marquer (1-1) et les Spurs de s'imposer aux tirs aux buts (5-4). Malgré cette élimination, les retours sur l'ancien Rennais étaient positifs. Un peu plus d'un mois plus tard, la bonne impression laissée par le Sénégalais se confirme.

Des débuts réussis pour la recrue de Chelsea

Au total, il a disputé six rencontres toutes compétitions confondues avec les Londoniens. Dans le détail, il a joué trois matches de Premiers League (Crystal Palace, Manchester United et Burnley), deux de Champions League (Séville, Krasnodar) et un de League Cup (Tottenham). Hormis le match de Cup (1-1), Mendy, élu homme du match face à Man Utd, n'a encaissé aucun but avec Chelsea, réalisant ainsi 5 clean-sheets. Rassurant et solide sur sa ligne, il a été rapidement nommé numéro un par Frank Lampard le 20 octobre dernier, après seulement trois rencontres jouées. « Quand il est arrivé, nous savions qu’il allait venir pour y prétendre, et ses performances l’ont prouvé », avait lâché l'exigeant coach de Chelsea.

Edouard Mendy a rapidement éteint la concurrence. Kepa, qui espérait lui mener la vie dure, est plus que jamais relégué au second plan par Lampard, qui n'a jamais caché qu'il n'était pas un fan. En revanche, l'ancien milieu de terrain est clairement séduit par sa recrue estivale. «Depuis son premier match contre Tottenham en League Cup et lors des matches qui ont suivi, Edouard Mendy a montré son assurance dans le but et c'est ce que nous recherchions lorsque nous l'avons recruté. Il est clairement venu pour nous apporter de la concurrence. C'est aux joueurs de montrer leurs qualités et il les a montrées. (...) Il y a aussi la personnalité. Mendy s’est très bien intégré. Il est impliqué, il s’entraîne dur, il veut parler et créer des relations avec les joueurs devant lui. Je suis content qu’il joue dans notre équipe. Je pense que c’est une très belle histoire.»

En effet, Mendy revient de loin, lui qui étais sans club et au chômage après la fin de son aventure à Cherbourg en 2014. Comme il l'a expliqué, il avait même pensé à arrêter le football. « J'avais vraiment des doutes quant à savoir si je continuerais... C'était incroyablement difficile. Ma compagne attendait notre premier bébé et donc l'aide au chômage n'allait pas suffire... J'ai commencé à chercher un autre travail. » Finalement, il a poursuivi sa carrière avec succès. Et six ans plus tard, il évolue à Chelsea où il a su mettre tout le monde d'accord en un rien de temps.

Mendy, une belle histoire et une folle ascension

Souvent critique, la presse anglaise est sous son charme. Le Daily Mail a notamment écrit à son sujet : «le gardien Mendy, qui a failli quitter le football à l'âge de 23 ans alors qu'il luttait dans les ligues inférieures du football français, a également un meilleur taux de réussite que son prédécesseur Kepa Arrizabalaga. L'international sénégalais a réussi 84,3% de ses passes jusqu'à présent cette saison, contre seulement 79,2% pour Kepa.»

Même si les chiffres ne prouvent pas tout, ses statistiques montrent déjà sa belle intégration au sein de l'effectif des Anglais. Et selon Petr Cech, Edouard Mendy est capable d'aller encore plus haut. «Je crois que c'est un gardien qui peut encore s'améliorer. Avec son travail et son professionnalisme, s'il a la volonté d'être meilleur chaque jour, je suis persuadé qu'il va encore progresser. Ce n'est pas aujourd'hui que l'on va voir les meilleures prestations d'Edouard Mendy car il va encore progresser.» Ce sera peut-être ce soir face à son ancien club, le Stade Rennais. L'occasion pour Edouard Mendy de boucler la boucle et se rappeler au bon souvenir des Bretons.

Plus d'infos

Commentaires