Exclu FM Serie A

AC Milan : Zlatan Ibrahimović veut placer Mark van Bommel sur le banc

Par Valentin Feuillette
4 min.
Mark van Bommel, entraîneur du  Royal Antwerp @Maxppp

Alors que l’AC Milan n’a plus rien à jouer cette saison, la direction milanaise prépare l’après-Pioli et le profil de Mark van Bommel gagne en popularité au sein du club milanais.

Au lendemain de la défaite de l’AC Milan dans le Derby della Madonnina contre le rival milanais de l’Inter (1-2), l’heure est à la réflexion du côté des Rossoneri, alors que les joueurs de Stefano Pioli n’ont plus aucune compétition à jouer dans cette saison déjà assurée d’être blanche et vierge de tout trophée : élimination en phases de groupes de la Ligue des Champions, élimination en quart de finale de la Ligue Europa contre l’AS Roma, élimination en Coppa face à l’Atalanta et dauphin traumatisé des nouveaux champions d’Italie, l’Inter Milan. Quelques minutes après le sacre des Nerazzurri, Stefano Pioli, sur un siège éjectable et largement critiqué, a été invité à répondre à des questions sur son futur à la tête du club milanais, alors que son contrat prendra fin en juin 2025 : «Le cycle est terminé ? Je ne sais pas. Je vais bien, je travaille bien, l’équipe a une marge de progression. J’habite à Milan et je voyais bien qu’il y a 14 mois, Simone Inzaghi valait presque la peine d’être jeté d’après certains et puis regardez ce qu’il a fait ensuite, nous ferons les bilans à la fin de l’année», a déclaré. Mais derrière cette communication, l’avenir du tacticien italien s’écrit loin, très loin de la Lombardie.

La suite après cette publicité

Voilà désormais plusieurs mois que Stefano Pioli est remis en question par les tifosi et les journalistes milanais. S’il était parvenu à remodeler un peu son groupe, les deux dernières semaines semblent avoir marqué un divorce assuré à la fin de la saison. Selon les informations de la presse italien, la direction de l’AC Milan va bien se séparer de son entraîneur. Depuis plusieurs profils ont été mentionnés : de Thiago Motta à Antonio Conte en passant par Xavi, Unai Emery, Sérgio Conceição, Roberto De Zerbi, Julen Lopetegui ou encore Raffaele Palladino. Mais un nom s’est récemment invité sur la liste et il pourrait bien griller la priorité à la concurrence. En effet, selon nos informations, Mark van Bommel est en train de marquer beaucoup de points en interne, au sein des dirigeants milanais, au point où certaines têtes pensantes le considèrent comme la nouvelle cible prioritaire, voire même le favori évident à la succession de Stefano Pioli. S’il est encore trop tôt pour parler de négociations avancées, des premiers pas ont été réalisés ces derniers jours.

À lire EdF : nouvelles rassurantes pour Mike Maignan

Zlatan pousse en interne !

À la tête du Royal Antwerp en Belgique depuis mai 2022, Mark van Bommel (47 ans) fait partie de cette nouvelle vague de jeunes entraîneurs qui montent en Europe. Passé par les bancs du PSV Eindhoven, où il a empoché de solides résultats, puis du VfL Wolfsbourg, l’ancien milieu de terrain a surtout connu une incroyable épopée à Anvers. En effet, il a mené le club belge à un formidable triplé Championnat - Coupe - Supercoupe la saison passée. Sous contrat jusqu’en juin 2025, son cycle au Royal Antwerp semble vivre ses derniers mois, alors que l’équipe anversoise est aujourd’hui classée à une anecdotique 5ème position (sur six places) des Playoffs de Jupiler League. Malgré ces résultats en deçà, Mark van Bommel a bien frappé dans l’œil de la direction milanaise et surtout du conseiller sportif, Zlatan Ibrahimović. En effet, d’après nos indiscrétions, c’est le géant suédois qui pousse en interne pour installer un entraîneur qu’il connait et qu’il a côtoyé de près quand les deux hommes étaient encore en activité. Avec un rôle décisionnel toujours plus grandissant auprès du propriétaire américain Gerry Cardinale, Zlatan Ibrahimović espère bien que sa demande sera respectée. Des premiers contacts informels ont d’ailleurs eu lieu entre le Néerlandais et le Suédois. L’actuel entraîneur de l’Antwerp serait même enclin à accepter un contrat de deux saisons pour prendre la tête du projet de transition opérée à Milan.

La suite après cette publicité

Néanmoins, la situation ne s’annonce pas simple puisque le profil de Mark van Bommel ne fait pas encore l’unanimité et Gerry Cardinale souhaite prendre son temps et choisir un tacticien qui mettra tout le monde d’accord. Selon nos informations, une grande réunion aura lieu dans les prochains jours avec l’intégralité de la direction milanaise à savoir Geoffrey Moncada (directeur technique), Giorgio Furlani (directeur général) et Zlatan Ibrahimović (conseiller sportif) aux côtés de Gerry Cardinale dans le but de réduire la liste finale des candidats à trois profils d’ici à la fin de la semaine prochaine. En attendant, l’ancien buteur du Paris Saint-Germain va continuer sa propagande auprès des différents membres de la direction, toujours persuadé que le système de Mark van Bommel en 4-3-3 serait la meilleure des solutions pour panser toutes les plaies des Rossoneri. En tout cas, ça bouge en coulisses et Gerry Cardinale, qui aura le dernier mot sur ce dossier, ne change pas d’avis et souhaite un entraîneur totalement impliqué dans le projet sportif, notamment sur le mercato d’été. La proximité assumée et les relations cordiales entre van Bommel et Ibrahimović peuvent jouer dans la balance.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité