OM-OL : le match désastreux de Rayan Cherki

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Rayan Cherki @Maxppp

Titularisé pour la deuxième fois consécutive après le match à Lens, le numéro 18 des Gones a livré une prestation fantomatique au Vélodrome. De quoi lui valoir des critiques plus qu’acerbes.

Encensé à 16 ans, après un doublé en Coupe de France face au FC Nantes en janvier 2020, Rayan Cherki était présenté comme la nouvelle merveille de la formation lyonnaise. Presque quatre ans plus tard, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais n’a toujours pas confirmé les attentes placées en lui. Le Gone a bien fait parler de lui lors des derniers mercatos en étant annoncé au PSG ou en Angleterre. Des rumeurs qui avaient provoqué la colère des fans lyonnais. Pas touche à Cherki ! Aujourd’hui, difficile pourtant de le voir comme le futur leader du club rhodanien.

La suite après cette publicité

Pourtant, quand Fabio Grosso décide de l’écarter, c’est la levée de boucliers. Pourquoi mettre de côté l’un des joueurs les plus techniques du groupe à l’heure où l’OL joue sa survie en Ligue 1 ? La question semblait légitime. Avec l’arrivée de Pierre Sage, le 4-2-3-1 favorable au repositionnement de Cherki en numéro 10 avait été remis au goût du jour. De quoi rassurer les défenseurs du jeune Lyonnais de 20 ans qui estiment que si leur protégé n’est pas bon, c’est parce qu’il pâtit d’un mauvais contexte.

À lire OL : quand John Textor partage une story d’un joueur de l’OM…

Une attitude pointée du doigt

Mais les coaches ont beau changer, Cherki reste le même joueur irrégulier donnant l’impression de ne pas vouloir retrousser ses manches pour sauver son club de cœur du désastre. Ce soir, face à l’OM, son match a d’ailleurs été un énième récital à ne surtout pas montrer dans les écoles de football. Positionné en numéro 10, Cherki a affiché un visage trop nonchalant. C’est d’ailleurs lui qui s’est rendu coupable de la perte de balle sur le premier but marseillais. Battu au duel par Lodi, Cherki s’est complètement arrêté de jouer, alors que l’arbitre ne bronchait pas. De manière plus générale, le bilan de son match est catastrophique. En 82 minutes, il n’a pas été une seule fois décisif (en même temps, l’OL a fini la rencontre avec un seul tir cadré !), n’a gagné que 3 de ses 14 duels et a perdu pas moins de 20 ballons !

La suite après cette publicité

Sans surprise, notre rédaction lui a donné la plus mauvaise note du match à savoir un 2/10. Et que dire du commentaire de Daniel Riolo au micro de RMC. « Tu ne peux pas avoir une équipe qui joue au ballon avec des mecs qui ont une mentalité de merde comme celle qu’ont les Lyonnais. Ce que fait Moreira sur le but, c’est catastrophique. Le pire, c’est ce que fait Cherki, c’est cataclysmique. Cherki ne doit plus jamais remettre les pieds dans cette équipe. Cherki, ce n’est même pas la moitié du cerveau de Ben Arfa, c’est dire si ça va loin. C’est niveau CP Cherki, ce n’est pas possible de faire ce qu’il fait. De réclamer cette faute en levant les bras. Le mec a tout le temps les bras levés, c’est un ventilateur. Faut qu’il arrête. Tu insultes ton équipe, tu insultes les supporters de l’OL, on n’en a rien à foutre que tu saches jouer, vas faire un five avec tes amis ». On ne sait pas si Rayan Cherki préfèrera faire un five au lieu de sauver l’OL, mais jamais sa cote n’a été aussi basse.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité