Équipe de France : quelle attaque pour la suite ?

Par Aurélien Léger-Moëc
2 min.
Kylian Mbappé, le visage en sang @Maxppp

Jusqu’à la 86e minute, une question se posait au regard de la prestation ratée de Dembélé, et celle mitigée de Thuram : qui pour accompagner Kylian Mbappé pour la suite de la compétition ? Mais désormais, avec le nez cassé de l’attaquant français, c’est tout le secteur offensif qu’il faut revoir…

Le système hybride fonctionnait. Hybride en raison du positionnement désormais habituel, ou presque, d’Antoine Griezmann, mais aussi des permutations fréquentes entre Kylian Mbappé et Marcus Thuram, occupant tour à tour le couloir gauche et l’axe. Défensivement, grâce à l’abattage du joueur de l’Inter Milan, cela faisait ses preuves. Mais offensivement, des doutes surgissaient. Car sur le côté droit, Ousmane Dembélé réalisait une mauvaise prestation, avec un déchet excessif. Dribbles ratés, pas d’inspiration, passes trop longues, le Dembélé des mauvais soirs, celui que l’on a trop vu en équipe de France.

La suite après cette publicité

C’était d’ailleurs lui qui sortait en premier, remplacé par Randal Kolo Muani. Mais Marcus Thuram, malgré son implication totale, laissait également une impression mitigée, la faute à son manque de réussite dans le dernier geste. Lui aussi ne sortait pas renforcé de cette rencontre, quant à son efficacité. Surtout que sur le banc, on trouve de véritables candidats à une place, avec Olivier Giroud, Kingsley Coman ou Bradley Barcola. L’événement de la fin de match vient de toute façon tout chambouler. Kylian Mbappé a vu sa compétition prendre un tournant, en se fracassant le nez sur l’épaule de Kevin Danso.

À lire Chants racistes : Javier Mascherano prend la défense d’Enzo Fernandez

Quelles options pour Didier Deschamps ?

Cependant, après des examens passés à l’hôpital de Düsseldorf, le capitaine des Bleus ne s’est pas fait opérer. Si son Euro pourrait donc ne pas déjà être terminé, Mbappé a quand même des chances de ne pas jouer face aux Pays-Bas. Sans Mbappé, Didier Deschamps va devoir changer son fusil d’épaule. Avec quand même plusieurs options dans la besace. Déjà, il lui faudrait choisir entre Marcus Thuram et Olivier Giroud pour occuper l’axe, à la place de Kylian Mbappé. Un choix plutôt naturel mènerait à Marcus Thuram, qui avait été choisi pour débuter la compétition.

La suite après cette publicité
Qui doit-être titulaire à la place de Kylian Mbappé après son nez cassé ?
Génération de l'image en cours

Il n’y aurait par contre plus de compensation défensive particulière, due au peu d’appétence de Mbappé pour le travail défensif. Il faudrait par contre trouver un élément déstabilisateur pour occuper le côté gauche. Là, c’est moins évident. Finalement, celui qui joue le plus à ce poste en club, dans la liste de Didier Deschamps, est Bradley Barcola. Mais c’est aussi le dernier arrivé, et Deschamps respecte généralement la chronologie de la constitution de ses listes. Une autre option serait d’aligner Dembélé et Coman sur les ailes. Les deux ont déjà joué côté gauche, même si ce n’est pas leur poste préférentiel. Kolo Muani a lui déjà expliqué qu’il n’était pas à l’aise sur ce côté. Reste une autre option, celle de laisser Thuram à gauche et de titulariser Giroud, ou Kolo Muani, dans l’axe. Mais l’équipe de France perdrait en capacité de percussion. Le nouveau secteur offensif des Bleus est encore loin d’être né…

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité