OM : André Villas-Boas demande pardon aux supporters

Présent en conférence de presse après la défaite contre Nîmes, le coach de l'OM André Villas-Boas s'est adressé aux supporters. Mais ce dernier est surtout inquiet pour la suite.

André Villas-Boas lors de la rencontre entre l'OM et Angers
André Villas-Boas lors de la rencontre entre l'OM et Angers ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une défaite plus qu'inattendue. Après avoir perdu le Trophée des Champions contre le Paris Saint-Germain mercredi soir (1-2), et ce malgré une prestation intéressante, l'Olympique de Marseille pensait se relever dès ce samedi lors de la réception du Nîmes Olympique (20e journée de Ligue 1). Mais la lanterne rouge du championnat de France (au coup d'envoi, ndlr) a joué un bien mauvais tour au club phocéen, en s'imposant 2-1.

Rapidement, Alvaro Gonzalez a pris la parole pour fustiger la prestation de son équipe. «On ne peut pas faire la merde qu'on a faite aujourd'hui, il faut respecter le maillot. Le moins qu'on puisse faire, c'est courir, se battre sur le terrain, on n'a rien fait aujourd'hui. On parle du coach tous les jours, mais c'est nous, c'est ça la vérité», avait expliqué l'Espagnol au coup de sifflet final. Alors forcément, André Villas-Boas était attendu en conférence de presse.

«Je suis un peu inquiet pour la suite»

Et devant les journalistes présents à l'Orange Vélodrome, le coach portugais s'est adressé aux fans olympiens, qui ne méritaient pas ça. «On n'a pas été très bon. On doit dire pardon aux supporters. C'est une défaite très lourde dans notre série actuelle. On risque de perdre le train des équipes qui sont en haut du classement. Ce n'est pas les deux matches en retard qui vont suffire pour remonter au classement. Je suis très déçu du comportement des joueurs. La deuxième mi-temps est peut-être due aux émotions. On n'était pas bon», a constaté AVB comme le relaye La Provence.

Surtout, avec cette nouvelle défaite, la quatrième de la saison en Ligue 1, l'Olympique de Marseille est bien loin du trio de tête, même s'il y a deux matches en retard à jouer. Et André Villas-Boas n'est pas serein pour la suite : «on attend une réponse de l'équipe. Les prochains adversaires luttent pour les mêmes objectifs. Je suis un peu inquiet pour la suite. (...) On est trop irrégulier. On a fait un match misérable aujourd'hui.» Rendez-vous mercredi contre le RC Lens pour une réaction. Ou pas.

Plus d'infos

Commentaires