OM : André Villas-Boas explique comment sortir de la crise

En conférence de presse, André Villas-Boas est revenu sur les épisodes tendus de l'après-match contre Nîmes. Il a commencé à expliquer que les joueurs ont pris la parole et il a surtout remis en cause certains des éléments qu'il couvait copieusement auparavant.

André Villas-Boas, le coach de l'OM
André Villas-Boas, le coach de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce samedi, contre le Nîmes Olympique, l'Olympique de Marseille a sombré. En effet, les Phocéens se sont inclinés sur le score de deux buts à un. Après la rencontre, on a fait face à un André Villas-Boas courroucé. Le lendemain, c'est Jacques-Henri Eyraud, le président de l'écurie marseillaise, qui a donné son avis sur la situation et cela n'a pas dû plaire à tout le monde, notamment ceux qui se sont fait souffler dans les bronches par leur patron.

Ce lundi, le calme était revenu, semble-t-il. Il suffisait de voir André Villas-Boas en conférence de presse. Pour commencer, il s'est expliqué avec les capitaines (Mandanda, Alvaro Gonzalez, Florian Thauvin et Dimitri Payet). « Tous ont pris la parole, les capitaines ont pris la parole. On a tous regardé dans le miroir pour faire mieux. C'est frustrant par rapport à la situation où on était. Ce n’est pas possible de perdre un match comme ça avec Nîmes qui n'était pas dans un bon moment. L'unique bonne chose, c'est que cette défaite nous porte à prendre la parole et faire sortir des choses. Maintenant, c'est dans le passé, on doit déjà bien finir la saison », a expliqué AVB.

Benedetto et Balerdi épinglés

Mais le Portugais a aussi décidé de remettre en cause certaines choses. Pour la première fois, il a évoqué Dario Benedetto dans des termes peu élogieux au départ : « Dario, il abuse un peu avec les ratés devant le but, mais il continue à chercher son meilleur niveau. Mais par rapport à lui non, je peux l'aider à faire beaucoup mieux ». Il aussi expliqué durement pourquoi celui qui semblait être l'un de ses chouchous, Leonardo Balerdi, qui sera sur le terrain contre Lens à cause de la suspension d'Alvaro Gonzalez, ne jouait plus.

« Leo, malheureusement pour lui, le problème, c'était le match contre Porto. On avait décidé de lui donner une chance dans un match important. Il a raté l'occasion, on a parlé ensemble, il a commis une erreur grave et il l'a payée cher. Alvaro, on le trouve bien aussi comme leader de la défense. À cause de cette erreur de Leo, Duje est revenu à un niveau incroyable. On n'a pas de raison de changer la défense. Leo travaille, on parle avec lui, on croit beaucoup en lui. On va voir pour ce match, c'est important qu'il fasse un bon match. On est encore dans la même ligne de pensée qu'avant. On pense qu'il peut devenir un grand central et j'espère qu'il va rester à l'OM la saison prochaine », a-t-il explicité. Maintenant, à lui aussi de trouver les ressources pour sortir ses joueurs de ce mauvais passage.

Plus d'infos

Commentaires