Super League : l'UEFA annonce l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus

L'UEFA a confirmé l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre les trois gros ogres européens, encore impliqués dans le projet de Super League.

Joan Laporta au centre, en compagnie de Florentino Pérez à sa gauche
Joan Laporta au centre, en compagnie de Florentino Pérez à sa gauche ©Maxppp
La suite après cette publicité

Aleksander Ceferin leur a promis la guerre. Le patron de l'UEFA est déterminé à sanctionner sévèrement les deux plus gros clubs espagnols ainsi que la Juventus, les trois équipes qui ont le plus poussé pour la naissance du projet Super League, et également les trois formations qui ne se sont pas officiellement retirées de cette nouvelle compétition élitiste.

Il y a deux semaines, l'UEFA avait annoncé l'ouverture d'une enquête disciplinaire contre les clubs en question. Et visiblement, les résultats de l'investigation menée par les cellules spécialisées de l'organisation confirment que les Catalans, les Madrilènes et les Piémontais ont fauté. L'UEFA a publié un communiqué ce mardi pour annoncer la nouvelle.

Les trois risquent gros

« Après une enquête menée à bien par les inspecteurs d'éthique et de discipline de l'UEFA en rapport avec le projet Super League, des procédures disciplinaires ont été ouvertes contre le Real Madrid CF, le FC Barcelone et la Juventus FC en raison d'une potentielle violation des règles de l'UEFA. De nouvelles informations seront communiquées en temps voulu », a expliqué l'institution qui régit le football européen dans un communiqué officiel.

Il y aura donc bien des sanctions. Reste cependant à voir de quel acabit elles seront, alors que Ceferin poussait récemment pour une expulsion des compétitions européennes pour une période de deux ans. Les neuf autres clubs qui avaient annoncé leur participation à la Super League s'en étaient eux sortis avec une rétention de 5% des revenus liés à leur prochaine participation à une compétition européenne. Ils vont aussi devoir régler une amende commune de 15 millions d'euros, que l'UEFA reversera à des associations pour le football de jeunes. Affaire à suivre...

Plus d'infos

Commentaires