On avait quitté Thierry Henry au bord du gouffre après trois mois cauchemardesques passés sur le banc de l’AS Monaco. Pour sa première expérience en tant qu’entraîneur principal, l’ancien adjoint de Roberto Martinez chez les Diables Rouges n’est jamais parvenu à redresser l’ASM. Entre une cascade de blessés mêlée à un zeste de malchance, le passage d’Henry en Principauté ne restera pas gravé dans les mémoires. Quelques mois après cet échec cuisant, le champion du monde 98 s’apprêterait à reprendre du service.

Il y a quelques jours, Sky Sports affirmait que les New York Red Bulls envisageaient d’introniser leur ancien attaquant au poste de manager. Cette éventualité deviendrait aujourd’hui une réelle possibilité. Le média anglais révèle ce dimanche que les dirigeants de la franchise américaine auraient tranché sur le sujet. Thierry Henry incarne le profil idéal à leurs yeux pour relancer une équipe moribonde. Il faut dire que la formation new yorkaise n’a remporté qu’un seul de ses sept premiers matchs en MLS.

Preuve que ce dossier pourrait se décanter rapidement, le responsable du secteur sportif des Red Bulls Oliver Mintzlaff, va s’envoler à Londres dans les prochaines heures pour finaliser le deal. Une annonce officielle pourrait même intervenir la semaine prochaine. Pour rappel, Thierry Henry a porté pendant quatre saisons les couleurs des New York Red Bulls et y a marqué 52 buts en 135 apparitions. Thierry Henry acceptera-t-il de relever le challenge de la franchise américaine après son traumatisme monégasque ? Affaire à suivre...