Loin des parcours classiques de bon nombre de joueurs actuels, Dado Prso a connu une histoire pour le moins singulière. Attiré par le ballon rond dès son plus jeune âge, le jeune joueur démarre son histoire dans le football à 7 ans, au NK Bagat, avant de prendre la direction de Zadar, le club de sa ville natale. À 12 ans, le buteur se voit offrir l’opportunité de poursuivre son apprentissage à l’Hajduk Split, puis au Pazinka Pazin. Mais la guerre éclatant dans les Balkans, l’avant-centre n’a pas vraiment d’autre alternative que de s’expatrier. C’est en tout cas le pari qu’il tente, lui qui débarque dans l’Hexagone, à Rouen. Mais la mission s’avère plus corsée que prévu, et l’attaquant décide de mettre un terme à sa carrière professionnelle en 1995.

Il s’en va alors à Saint-Raphaël, devenant aide-mécanicien tout en prenant une licence amateur en quatrième division. Mais son talent ne passe pas inaperçu et, brillant, il finit par s’attirer les faveurs de l’AS Monaco. Le goleador fait trembler les filets au sein des équipes de jeunes du Rocher, formant une doublette de feu en compagnie de David Trezeguet. Pour s’aguerrir encore et prendre définitivement son envol, l’homme à la queue de cheval se fait alors prêter deux saisons durant du côté de l’AC Ajaccio. L’occasion pour lui de confirmer ses talents de canonnier, avec un bilan plus qu’intéressant de 21 buts en l’espace de 53 matches.

De quoi lui ouvrir en grand les portes de Louis II, et l’international croate (32 capes, 9 réalisations) connait la gloire. Faisant partie de l’épopée en Ligue des Champions lors de la saison 2003-2004, Prso s’offre le luxe d’inscrire un quadruplé contre le Deportivo La Corogne dans la large victoire des siens (8-3). Et s’il échoue en finale de cette compétition contre Porto, l’avant-centre peut se féliciter de faire partie des rares joueurs à avoir marqué 4 buts dans le même match en C1, se retrouvant entre autres aux côtés de Marco Van Basten, Lionel Messi ou Bafetimbi Gomis ! S’envolant ensuite aux Glasgow Rangers, le Croate raccroche les crampons en 2007. Et s’il se montre depuis discret dans les médias, l’ancien Monégasque reste attaché au football et à la France, lui qui s’occupe des U13 – 1 du FC Villefranchois. Avec un coach comme lui, les petits jeunes auront de quoi progresser.