Chaos à Wigan

Alors que le choc en Angleterre hier soir était l’élimination de Manchester City par le club de troisième division Wigan (1-0), ce matin c’est une autre ambiance qui s’affiche en une des journaux anglais. Lors de la mi-temps et à la fin du match de FA Cup, des incidents ont eu lieu entre les acteurs de la rencontre et même avec les supporters. Le premier a vu une violente altercation verbale entre Pep Guardiola et le coach de Wigan, Paul Cook. Le Catalan s’en prenait au corps arbitral coupable selon lui d’avoir injustement expulsé Fabian Delph quelques secondes plus tôt et obligeant donc Manchester City à évoluer à dix contre onze durant 45 minutes. Le second incident a concerné Sergio Agüero. À la fin du match, une centaine de supporters de Wigan a envahi la pelouse afin de fêter la victoire historique de leurs hommes sur l’ogre mancunien. Et c’est là que l’attaquant argentin a craqué. Il a tenté de frapper un fan et a dû être retenu par plusieurs coéquipiers. Si la FA se saisit du dossier, Agüero pourrait risquer gros.

Tottenham fonce sur Zaha

C’est déjà l’heure des premières approches pour cet été pour certains clubs européens. C’est le cas notamment de Tottenham à en croire The Times ce matin. Selon le journal anglais, les Spurs auraient fait de Wilfired Zaha, le milieu offensif de Crystal Palace, leur priorité pour la saison prochaine. Ils seraient même prêts à débourser pas moins de 56 millions d’euros pour l’enrôler. À en croire le très sérieux média anglais, Tottenham aurait même déjà une longueur d’avance sur Chelsea sur ce dossier. Les Blues avaient déjà tenté de recruter l’Ivoirien l’hiver dernier, mais avaient finalement renoncé. Vont-ils le voir filer chez le voisin londonien définitivement ?

La Juve tentée par Florenzi

« La Juve veut préparer l’avenir. » Voilà le titre du quotidien pro-turinois Tuttosport ce matin. Pour le journal, les Bianconneri seraient tentés de recruter Alessandro Florenzi l’été prochain. Le polyvalent joueur de l’AS Roma arrive en fin de contrat en juin 2019 et l’été prochain semble le bon moment pour changer d’air, semble-t-il. Déjà pour lui, puisque c’est la Juventus Turin qui vient frapper à la porte. Et également pour le club romain qui pourrait récupérer une forte somme un an avant un éventuel départ gratuit si Florenzi ne prolongeait pas.