Zlatan Ibrahimovic n’oubliera pas sa 100e sélection avec la Suède. Ou, plus précisément, les Autrichiens, adversaires du soir, n’oublieront pas la 100e de Zlatan. À l’occasion du match qualificatif pour l’Euro 2016 en France, les deux sélections s’affrontaient hier à Vienne. Quatre jours après avoir battu le record de buts avec la Suède (50 réalisations), l’attaquant du Paris Saint-Germain franchissait avec cette rencontre la barre des 100 sélections. Et comment a-t-il célébré cela ? Avec une passe décisive et une polémique.

Menés au score dès la 6e minute et un penalty inscrit par David Alaba, les Suédois ont recollé grâce à un but signé Erkan Zengin, sur une passe de l’inévitable Ibra, à la 12e minute. Cela allait être malheureusement le seul point positif du match de l’attaquant, qui s’est ensuite distingué par les coups portés à ses adversaires. C’est Alaba qui a récolté le premier, avec un coup de coude qui aurait pu mériter le carton rouge. De quoi susciter la colère des joueurs autrichiens en zone mixte. « Cela méritait clairement un carton rouge mais l’arbitre a eu peur car c’était Zlatan. Tout le monde a vu le coup de coude », a ainsi lancé le défenseur Dragovic.

« L’arbitre avait un œil sur la situation. J’ai essayé de contrôler le ballon. Il (Alaba ndlr) fait 1m50 ou 1m60 donc il arrive au niveau de mon coude. L’arbitre a signalé un coup-franc, il contrôlait la situation », a répondu Ibrahimovic, avant d’ironiser. « Je devrais être suspendu 40 matches », a-t-il lâché dans un sourire. Pas sûr que cela fasse rire les Autrichiens, et notamment Harnik, qui a lui aussi subi la colère de l’attaquant suédois, coupable d’une vilaine semelle, cette fois-ci sanctionnée d’un carton jaune. Le reste ? Un coup-franc expédié dans le mur en 2e période et c’est à peu près tout. Ibra n’a pas offert son meilleur visage pour sa 100 sélection. Mais cela ne le chamboulera probablement pas !