Oscar, c’est fait. Carlos Tévez, c’est validé. Axel Witsel, c’est oui. John Obi Mikel, c’est d’accord. Depuis quelques jours, l’ouragan Chinese Super League est en train de tout dévaster sur son passage. Les clubs de l’Empire du Milieu, à coup d’offres pharaoniques, rachètent des joueurs à tour de bras, faisant par exemple d’Oscar et Tévez les deux footballeurs les mieux payés actuellement dans le monde. Une boulimie sans précédent qui n’est visiblement pas prête de s’arrêter.

Car si certains laissaient entendre que la Chine allait se calmer dans les jours à venir, le Daily Mail lâche lui ce samedi matin une petit bombe. Le journal anglais affirme en effet dans ses colonnes que 4 authentiques talents de Premier League ont reçu une proposition similaire. Plus de 930 000 € par semaine, voilà ce que des intermédiaires approchés par les clubs chinois sont venus proposer à 4 éléments vedettes de la Premier League, somme qui constituerait un nouveau record dans l’histoire du football.

La Chine s’attaque à quatre joueurs de Premier League

Premiers visés, deux joueurs de Tottenham. Auteur d’une saison pleine avec déjà 10 buts en 19 matches de championnat dont un doublé il y a de cela trois jours face à Chelsea, le meneur de jeu Dele Alli (20 ans) est concerné par cette offre mirobolante, tout comme son compère Harry Kane. L’avant-centre de l’équipe d’Angleterre, à peine plus âgé (23 ans), a récemment prolongé jusqu’en 2022 avec les Spurs. Lui aussi en est à 10 réalisations en seulement 15 journées de Premier League disputées.

Il faut ensuite se rendre à Goodison Park pour trouver trace du troisième élu, qui n’est autre que Ross Barkley (23 ans). Pour déloger celui dont le bail expire en 2018 à Everton, la Chine est donc également prête à payer le prix fort et réaliser encore un joli coup avec l’un des hommes de base des Toffees. Enfin, c’est Daniel Sturridge qui est annoncé dans le viseur des formations de l’Empire du Milieu. Plus âgé du haut de ses 27 ans et plus forcément titulaire à Liverpool (12 apparitions en championnat pour seulement 5 titularisations et 2 buts), l’attaquant souvent sujet aux blessures apparaît comme la proie la moins inaccessible. Alors, l’un d’entre eux filera-t-il en Asie dans les jours à venir ? Réponse au prochain épisode.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10