Ce lundi, la FIFA et la FIFPro ont dévoilé la liste des 55 joueurs retenus pour faire partie du très côté onze FIFA de l’année 2018 qui sera dévoilé le 24 septembre lors de la cérémonie Best FIFA Football Awards organisée à Londres, au cours de laquelle le titre de joueur FIFA de l’année et bien d’autres trophées seront également décernés. Dès la divulgation de cette liste choisie après le vote de 25 000 joueurs professionnels, de nombreuses voix se sont élevées pour crier au scandale par rapport à l’absence de certains joueurs.

En France, quatre champions du monde ne font pas partie de cette liste, à commencer par le capitaine de la France, Hugo Lloris. Brillant durant tout le Mondial et toujours précieux à Tottenham, l’ancien portier de l’OL ne figure pas dans le top 5 des gardiens, tout comme Jan Oblak, lui aussi absent surprise. Au niveau des défenseurs, Lucas Hernandez, véritable révélation du Mondial avec les Bleus a lui aussi été boudé par les joueurs. Particulièrement solide durant la Coupe du Monde, la doublette Vertonghen-Maguire avait sûrement autant sa place dans les 55 que Yerry Mina, jamais aligné par le Barça, mais auteur de trois buts en Russie. À droite, Thomas Meunier n’aurait pas démérité, lui qui se bat au quotidien avec Dani Alves pour une place de titulaire au PSG.

Une attaque de feu qui ferait saliver plus d’un entraîneur !

Au milieu de terrain, c’est un duo très expérimenté composé de Blaise Matuidi et de David Silva qui serait aligné. Sur les côtés, on retrouverait à gauche l’une des grandes stars de la Coupe du Monde, Ivan Perisic brillant avec la Croatie et auteur de trois buts.À droite c’est Angel Di Maria, auteur de six bons premiers mois 2018 au PSG et l’un des rares Argentins à ne pas sombrer en Russie avec Lionel Messi, qui serait positionné en milieu offensif droit. Personne n’a oublié sa frappe exceptionnelle face à la France en huitième de finale du Mondial.

Enfin à la pointe de l’attaque de ce onze des oubliés, on trouverait un tandem qui ferait saliver plus d’un entraîneur. Gareth Bale, l’un des rares joueurs du Real Madrid à ne pas figurer dans le top 55 des joueurs retenus pour le onze FIFA de l’année. Le Gallois n’a pas réalisé une grande saison avec le Real Madrid, mais a tout de même marqué un doublé en finale de la Ligue des Champions. Un exploit suffisamment rare pour être signalé. Pour Roberto Firmino, dont l’absence a choqué de nombreux supporters de Liverpool, ce choix est plus difficile à comprendre. Intenable en Ligue des Champions avec les Reds, il a largement contribué au beau parcours du club anglais en C1, au même titre de Sadio Mané et Mohamed Salah présents eux dans la liste de la FIFA. En Russie également, il a marqué un but décisif contre le Mexique et n’a pas démérité malgré un statut de remplaçant.

Ces joueurs auraient également pu faire partie de cette liste :

Sergio Aguero (Argentine, Manchester City), Alexis Sanchez (Chili, Manchester United), Mesut Özil (Allemagne, Arsenal), Leonardo Bonucci (Italie, AC Milan/Juventus, Olivier Giroud (France, Chelsea), David Alaba (Autriche, Bayern Munich), Thiago Alcantara (Espagne, Bayern Munich), Jerome Boateng (Allemagne, Bayern Munich), Jan Oblak (Slovénie, Atletico de Madrid), Marco Verratti (Italie, PSG), Marco Asensio (Espagne, Real Madrid), Bernardo Silva (Portugal, Manchester City), Delle Alli (Angleterre, Tottenham), Axel Witsel (Belgique, Tianjin Quanjian/Dortmund), Toby Alderweireld (Belgique, Tottenham), Edin Dzeko (Bosnie, AS Roma), Miralem Pjanic (Bosnie, Juventus), Denis Cheryshev (Russie, FC Valence), Heung-min Son (Corée du Sud, Tottenham)