Bien que les dessous financiers de l’opération soient encore largement méconnus, tout le monde s’accorde à dire que le Borussia Dortmund a fait une excellente affaire en recrutant le prodige Erling Braut Håland contre seulement 20 M€. Ce dernier n’a d’ailleurs pas tardé à rendre la pareille aux Marsupiaux en signant des débuts tonitruants sous le maillot du BVB (8 buts en 5, toutes compétitions confondues). Preuve que le jeune norvégien âgé d’à peine 19 ans a fait le bon choix.

Cependant, cette décision d’aller à Dortmund alors que Manchester United le voulait continue de faire parler. Lors de son arrivée chez les Marsupiaux, l’intéressé s’était en partie expliqué. « J’ai aimé la façon dont ils m’ont parlé à ce moment-là et c’est ce qui m’a poussé à signer au club. C’est à ce moment-là que j’ai senti que Dortmund et moi ferions un bon couple ». Mais face aux critiques lui reprochant d’avoir fait un choix financier au détriment du sportif, Håland a tenu à mettre les points sur les i à l’occasion d’un entretien accordé à la chaîne de télévision norvégienne Viasport.

Håland pensait au BVB depuis très longtemps

« Non. Les gens qui écrivent ça devrait s’expliquer. Ils devraient venir me l’expliquer. C’est drôle pour moi d’avoir cette étiquette. Toutes les personnes proches de moi savent que je ne suis pas ce genre de personne. C’est vraiment marrant », a-t-il déclaré, avant de poursuivre. « Ole Gunnar Solskjaer a été très important pour m’aider à en être là où j’en suis aujourd’hui. Mais j’en ai déduit que Dortmund était la meilleure option pour moi. C’est ce que j’ai ressenti avant même d’arriver à Dortmund. » D’ailleurs, le choix d’aller au BVB semblait exister bien avant que le club de la Ruhr ne fasse le premier pas.

« Quand la saison était terminée, j’ai commencé à parler avec mon père (de son futur, ndlr). Il ne m’a jamais parlé de Dortmund. Après, je lui ai demandé : “et pourquoi pas ce club ? Ça pourrait être bien”. Il m’a dit : “on verra”. Puis c’est devenu une option et j’ai eu un bon feeling. C’était très simple pour moi à gérer. J’ai continué à jouer au football et je n’étais pas très impliqué (dans la gestion de son avenir) jusqu’à la fin de la première moitié de la saison. Le but était simplement de trouver le meilleur club pour moi. » C’est dit !