Jeudi, la France et l’Allemagne se retrouvaient pour leur premier match post-Coupe du Monde. Les deux équipes se sont neutralisées pour un match nul et un score vierge, mais quelques individualités se sont tout de même démarquées, parmi lesquelles Timo Werner.

L’attaquant du RB Leipzig est un motif d’espoir pour son sélectionneur Joachim Löw : « Je suis satisfait de la prestation de Timo, expliquait Löw après le coup de sifflet final. Plus le temps passe, plus il s’affirme. Il progresse sans cesse et il constitue un vrai motif d’espoir en vue de nos prochaines échéances. Nous n’avons pas un nombre incroyable d’individualités qui peuvent faire la différence sur une accélération. Mais Timo en fait partie. »