Sans club depuis l’été dernier et son départ de West Ham, Patrice Évra continue de faire parler de lui dans le monde du football, notamment à travers les vidéos qu’il poste sur les réseaux sociaux. Lui qui est sur le coup d’une sanction de l’UEFA, pour ses propos suite à l’élimination du PSG contre Manchester United (1-3), il a trouvé un soutien en la personne d’André-Pierre Gignac, son ex-coéquipier en équipe de France : « Elles sont un peu plus longues les vidéos de Pat’ (que celles que fera Gignac pour l’émission Téléfoot), a indiqué l’attaquant des Tigres au journal L’Équipe. Franchement, on l’a beaucoup critiqué, mais on a oublié la carrière qu’il a eue. Tout le monde devrait un peu se calmer autour de Patrice Evra, on s’attaque trop facilement à lui depuis 2010. »

« Je n’aime pas la critique venant d’un autre joueur ou d’un ancien pro, a continué Gignac. Ils ont connu la difficulté d’encaisser cela et dix, vingt ou trente ans plus tard, ils s’y mettent, sachant que le média est de plus en plus fort. Cela me tue, on cherche toujours la petite bête. J’accepte la critique qui fait avancer mais ceux qui disent : ’Il est gros, il est nul, combien il gagne’, ils m’ont fatigué ceux-là. On pense que cela impacte toujours le joueur mais le plus compliqué c’est que cela touche aussi la famille, les enfants… En tant que chroniqueur, je ne fracasserai jamais un joueur. »