Après un peu plus d’un an du côté de l’AS Roma, Javier Pastore (30 ans) a connu des hauts et des bas. Le meneur de jeu argentin a ainsi essuyé des sifflets suite à des prestations en demi-teinte sous le maillot giallorosso. Sur la pente ascendante ces dernières semaines, el Flaco a réagi aux marques de mécontentement de ses supporters sur le site officiel du club romanista.

« J’ai été sifflé dans toutes les équipes pour lesquelles j’ai joué, tout comme j’ai été supporté. C’est à cause de ma manière de jouer. Quand je suis bien physiquement, je peux aider mon équipe. Quand je ne le suis pas, je ne peux pas donner mon maximum. Parfois, si tu n’as pas la force de revenir, tu te réserves pour attaquer. Ce genre de choses, les supporters les voient. Parfois, j’ai aimé être sifflé. C’est le genre de choses qui me met un coup de fouet. Je me dis : "OK, peut-être qu’il est mieux d’aller deux heures avant à l’entraînement". Les supporters ont vu que je n’étais pas au mieux, tout comme ma famille. C’est le genre de choses qui fait réfléchir », a lancé l’international albiceleste (29 sélections, 2 réalisations).