Dans les dernières heures du mercato hivernal, où le FC Barcelone n’a pas réussi à recruter d’élément offensif, l’AS Rome annonçait le prêt avec option d’achat obligatoire (11M€ + 3,5M€ de bonus) de Carles Pérez. A l’issue de la saison, l’attaquant espagnol de 22 ans signera un contrat jusqu’en 2024 avec la Louve. Mais les Blaugranas, qui sont privés de Luis Suarez, ont également perdu Ousmane Dembélé jusqu’à la fin de l’exercice en cours. La Liga a donc autorisé le Barça à recruter un joker médical, qui n’est autre que Martin Braithwaite (28 ans), l’international danois de Leganés, qui a récupéré 18M€ dans la transaction. Une gestion qu’a critiquée l’ancien pensionnaire de la Masia.

« Parfois, vous prenez de bonnes décisions, parfois non. Maintenant, ils doivent s’en sortir. Je pense à ce qu’a dit (Marc) Cucurella (prêté par le Barça à Getafe, ndlr), qu’au Barça, ont veut toujours gagner mais on n’a plus de patience pour les jeunes. En fin de compte, je suis reconnaissant envers Barcelone pour tout ce qu’ils m’ont donné. Tout ce que je sais, je l’ai appris là-bas et grâce à eux, j’ai pu aller dans un grand club comme le Roma. Je pense qu’ils ne se sont pas bien comportés à la fin mais je leur suis reconnaissant. Est-ce que ça m’a fait mal ? Oui, plus que tout par rapport à la manière dont les choses ont été faites. J’ai tout donné pour le Barça depuis tout petit. Mon rêve était de jouer en équipe première, je l’ai réalisé et ils me l’ont enlevé sans raison. Encore plus au vu de mes prestations. Ils parlent beaucoup de la Masia et montrent le contraire. Je n’ai pas une mauvaise image du Barça mais je n’ai pas aimé certaines manières. C’est tout », a confié Carles Pérez à Mundo Deportivo. Le numéro 31 de la Roma a disputé 3 rencontres de Serie A et 1 de Ligue Europa (1 but) depuis son arrivée en Italie.