Après Luis Suarez blessé pour plusieurs mois, Ousmane Dembelé a rechuté très récemment et se retrouve forfait jusqu’à la fin de la saison. Du côté du FC Barcelone, l’urgence était donc de mise et la signature d’un joker médical est vite apparue comme une évidence, voire même une nécessité pour un club très amputé offensivement. Après avoir songé à l’attaquant espagnol de 32 ans Angel Rodriguez (Getafe), buteur d’ailleurs au Camp Nou ce week-end face au Barça, le club catalan a finalement décidé de miser sur un tout autre joueur.

Comme révélé par la presse catalane et contre toute attente, c’est bel et bien Martin Braithwaite qui renforce l’attaque du club blaugrana comme l’indique le club de Lionel Messi par le biais d’un communiqué. L’opération devrait coûter 18 M€, soit le montant de sa clause libératoire. « Le FC Barcelone a payé la clause libératoire du joueur Martin Braithwaite, il n’est donc plus lié avec le Deportivo Leganés. Le coût de cette clause libératoire était de 18 millions d’euros. Le joueur va signer un contrat avec le club pour la fin de la saion et quatre années suivantes avec une clause libératoire de 300 millions d’euros », peut-on lire sur le communiqué du Barça.

De la réussite à Toulouse, des échecs à Middlesbrough et Bordeaux

L’attaquant international danois de 28 ans, s’est révélé en France du côté du Toulouse FC (35 buts en L1 entre 2013-2017) et a effectué une pige pas très convaincante aux Girondins de Bordeaux (4 buts en 2018). Il a également échoué en Championship à Middlesbrough (3 buts en 17 matches) avant de débarquer il y a un an à Léganès. Depuis son arrivée en Liga, son bilan est correct sans plus (10 buts en 43 matches).

Il s’agit là d’un sacré pari tenté par le FC Barcelone. Martin Braithwaite va devoir rapidement s’intégrer dans son nouveau club et tenter de faire mieux que son prédécesseur arrivé lors du dernier mercato d’hiver, un certain Kevin-Prince Boateng. L’attaquant ghanéen, qui avait débarqué en plein mercato d’hiver il y a un an, n’a pas laissé un souvenir impérissable aux supporters barcelonais durant son court intermède catalan (3 matches - 0 but)...