Alors que le Ballon d’Or 2018 est revenu au Croate du Real Madrid Luka Modric, Antoine Griezmann a lui terminé troisième. Et cela n’a pas été du goût de son coach à l’Atlético de Madrid, Diego Simeone, qui a crié à l’injustice. Et ce samedi, après la réponse de Modric, c’était au tour de Thibaut Courtois de défendre son coéquipier, après la victoire de son équipe contre le Rayo Vallecano (1-0).

« C’est une question compliquée, je respecte Simeone, mais je pense la même chose que Modric. Il critique les joueurs du Real car c’est le meilleur club du monde. Dans mon cas, il a dit que j’avais gagné parce que j’étais à Madrid, alors que j’avais gagné à la Coupe du Monde et que j’étais Chelsea. Pour le prix The Best, j’avais joué seulement quelques matchs et les votes étaient clos avant ma signature (au Real Madrid, ndlr). C’est dommage, mais c’est pour devenir plus populaire auprès de ses fans. Tous les joueurs doivent être respectés », a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par AS. Le message est passé.