Mardi dernier, le FC Barcelone a rapidement éteint les espoirs de Manchester United en Ligue des champions, en menant au score 2-0 au bout de 20 minutes de jeu, avant de finalement s’imposer 3-0 (4-0 sur l’ensemble des deux confrontations). Comme souvent, c’est Lionel Messi qui a fait la différence pour les Catalans, en inscrivant les deux premiers buts du match. Si l’Argentin montre un peu plus chaque semaine qu’il est inarrêtable, pour José Mourinho, les Mancuniens n’ont pas fait ce qu’il fallait pour stopper la Pulga. Et le Portugais pointe notamment du doigt l’entraîneur de MU, Ole Gunnar Solskjær : « Je crois que l’approche de Manchester aussi était différente, a confié Mourinho sur Russia Today. Lors du premier match, ils ont essayé d’occuper la zone centrale parce que la position de Messi est facile à comprendre, mais il est difficile de créer une cage pour le contrôler. Parce qu’il vient de la droite et reste au milieu, ensuite Rakitic défend sur la droite et lui permet de rester au milieu entre les lignes. C’est difficile et Manchester United dans le premier match a très bien occupé cette zone centrale. Donc, quand il rentrait dedans, il trouvait Fred, il était face à McTominay qui venait tout le temps à l’intérieur. »

« Dans cette rencontre, peut-être parce que Manchester perdait 1-0 après le match aller, je crois qu’ils ont essayé d’entamer le match dans une perspective différente, a poursuivi Mourinho. Fred était tout seul devant la ligne défensive. C’est la zone où vient Messi, où il reçoit le ballon et quand Messi à la balle en un contre un, vous êtes mort. C’est pourquoi je n’ai jamais aimé le marquage individuel pour Messi. Pour Messi, il faut une cage, vous devez créer une cage. »