« Marseille a voulu faire mal à des joueurs importants de notre équipe ». Voilà ce que déclarait Damien Da Silva, le défenseur central de Rennes, après la défaite concédée au Roazhon Park face à l’OM (1-0), vendredi. L’ancien Caennais faisait par exemple référence au traitement particulier qu’a subi Eduardo Camavinga, victime d’une vilaine faute de Boubacar Kamara et contraint de sortir en fin de rencontre sur blessure, au cours d’un match très accroché, où l’arbitre (Benoît Millot) a distribué sept cartons jaunes, dont cinq pour les Phocéens. Mais les hostilités se sont également poursuivies hors du terrain.

La Provence révèle ce mardi que le Stade Rennais a rédigé et envoyé un rapport aux instances du football français pour dénoncer le comportement des hommes d’André Villas-Boas. Notamment à la mi-temps, où Kevin Strootman serait accusé d’avoir insulté le président du club breton, Olivier Létang. Ce dernier aurait ensuite rembarré le milieu de terrain néerlandais au moment de venir s’excuser. Le quotidien régional précise que le latéral droit rennais, Hamari Traoré, serait à l’origine des tensions entre les deux formations. Reste désormais à connaître la position de Jacques-Henri Eyraud ainsi que celle de la LFP.