Le Sporting Club de Bastia devait passer devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) ce jeudi après-midi avant d’enclencher son mercato (avec le but notamment de recontacter Julian Palmieri, mais aussi d’évoquer les prolongations de contrats de Marange et de Squillaci).

Mais les insulaires vont avoir d’autres chats à fouetter dans les prochains jours. En effet, le gendarme financier des clubs français a décidé de reléguer Bastia d’un échelon (suite à la relégation sportive en Ligue 2) soit en National 1.