Les propos tenus par Vadim Vasilyev n’ont pas fini de faire parler. Après que Jean-Michel Aulas avait déclaré qu’il réfléchissait à porter plainte, le président lyonnais en appelle dorénavant à la Ligue via sa commission de discipline et à la Fédération avec sa commission d’éthique, pour régler ce litige, car il estime que les accusations du président monégasque portent préjudice à son club.

« C’est un dérapage extrêmement grave qui jette la suspicion sur notre club et l’arbitrage français. Ces pensées ne sont absolument pas justifiées et nous portent préjudice. Elles doivent être contredites très rapidement par la Fédération et la Ligue sans quoi on pourrait douter ensuite de leur légitimité », a expliqué Aulas sur OLTV.