Après Dimitri Payet et Boubacar, c’est Alvaro Gonzalez qui a subi les foudres de la commission de discipline de la LFP. Suspendu deux matches après le carton rouge reçu lors du choc face à l’Olympique Lyonnais (2-1), le défenseur espagnol va cruellement manquer à son club. Souvent confronté aux absences de cadres pur cause de suspension, André Villas-Boas a fait part de son mécontent vis-à-vis de la ligue ce vendredi en conférence de presse.

« Je ne pense pas que je puisse faire quelque chose. Si on continue, on va prendre des rouges comme face à Montpellier et ça sera difficile. Je ne comprends pas la Ligue car France car c’est un championnat physique. On utilise un système de 5 matches en Europe mais en France, c‘est trois. C’est notre style : agressivité et pressing. Après, je ne peux pas contrôler la commission de discipline de la Ligue pour la quantité absurde de matches de suspension pour Payet et Kamara. Ça sert aussi la LFP d’avoir les meilleurs joueurs sur le terrain. Dans le cas d’Alvaro, c’est trop exagéré. » Le message est passé.