Difficile d’oublier Fabrice Apruzesse. L’attaquant évoluant au sein de la réserve de l’OM s’était offert des débuts en Ligue 1 le 18 novembre dernier, en entrant en cours de match face à Bordeaux. Inévitablement, les blagues et les rires étaient de mise à propos du joueur. Cependant, Elie Baup explique qu’il ne s’agissait pas d’un geste affectueux ou d’une récompense faite à un joueur assidu de la CFA, mais bien une nécessité pour l’équipe première.

« Jordan Ayew était suspendu, Gignac blessé et, dans ce système, il fallait une vraie pointe. Lui, il l’occupe en CFA et il m’avait paru intéressant sur le moment. Je n’ai réagi qu’en tant qu’entraîneur et je savais qu’il pouvait nous aider sur un bout de match, puisqu’il s’entraînait régulièrement avec nous. Il a l’OM dans le coeur, et c’était très bien perçu par sa famille ou son entourage. L’interprétation médiatique a été plus délicate à gérer », a expliqué le coach olympien sur le plateau de BeIN Sport.