En conflit avec le PSG depuis cet été et l’arrivée de Carles Romagosa au poste de directeur technique, Bertrand Reuzeau, accompagné de son avocat Didier Lacombe, avait rendez-vous au conseil de prud’hommes de Paris ce mercredi pour une conciliation avec le club de la capitale, représenté par Marie-Hélène Cohen, directrice des ressources humaines.

Comme l’a indiqué L’Equipe, les deux parties n’ont pas trouvé d’accord, et le conseil de prud’hommes a indiqué qu’il rendra son jugement le 26 janvier 2017. Ainsi, Reuzeau, qui pourrait prétendre à plusieurs centaines de milliers d’euros d’indemnités, devrait rester en poste jusqu’à cette date, à moins qu’un arrangement voit le jour d’ici là.