L’attaquant d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, auteur d’une belle saison chez les Gunners (31 buts inscrits toutes compétitions confondues), va se retrouver une nouvelle fois dans le viseur de clubs chinois, lui qui avait déjà été approché par Tianjin Quanjian (D1 chinoise) en 2017.

Comme le révèle The Times, plusieurs clubs de l’Empire du Milieu veulent faire venir l’international gabonais, sous contrat jusqu’en 2021 avec Arsenal, avec une forte hausse salariale à la clé (337 000 € par semaine contre 213 000 € actuellement). Les équipes chinoises (dont le journal anglais indique qu’il pourrait s’agir du Guangzhou Evergrande et du Shanghai SIPG) veulent profiter du fait qu’Arsenal ne s’est pas qualifié pour la Ligue des champions (5e de Premier League), ce qui pourrait pousser les dirigeants londoniens à se séparer de plusieurs éléments.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10