Après le licenciement d’Eugenio Corini, Brescia s’est retrouvé sans entraîneur pendant quelques jours. Rapidement, Fabio Grosso a pris la suite. Et pour la première de l’Italien, Mario Balotelli et ses coéquipiers accueillaient le Torino dans le cadre de la 12e journée. Après trois défaites de rang, les Biancazzurri voulaient donc sortir la tête de l’eau face à une formation turinoise également dans le dur (6 matches sans succès). Mais la rencontre a tourné au cauchemar pour Brescia.

Suite à une main dans la surface, Belotti transformait un premier penalty pour donner l’avantage au Torino (17e). L’attaquant italien en marquait un deuxième quelques minutes plus tard, toujours à cause d’une main dans la zone de vérité (26e). Avant la pause, Mateju était expulsé pour un deuxième avertissement (41e). En infériorité numérique, les locaux sombraient, puisque Berenguer signait lui aussi un doublé (75e, 81e) pour porter le score à 4-0. Sévèrement battu, Brescia restait 19e. Le Torino grimpait lui au 11e rang.