Recrutée par le Real Madrid en mai 2017 en échange de 45 M€, la jeune pépite brésilienne Vinicius Junior (18 ans) avait le choix d’atterrir dans la capitale espagnole durant l’été 2019. Au final, ce dernier a décidé de débarquer chez les Merengues un an en avance. Une décision qui témoigne de l’ambition d’un joueur considéré comme l’un des plus grands talents en devenir du football brésilien. Mais au Real Madrid, personne n’entend aller plus vite que la musique.

La première décision du club triple champion d’Europe en titre a d’ailleurs été d’envoyer sa recrue en équipe réserve, le Real Madrid Castilla. Pas de quoi vexer Vinicius qui a cartonné pour ses débuts (doublé face à l’Atlético Madrid B). Mais à Madrid, la direction merengue accorde une énorme attention à l’évolution du Brésilien. Le traitement de faveur réservé par ses adversaires en troisième division espagnole aurait d’ailleurs poussé la formation madrilène à envisager de ne faire jouer que les matches à domicile à l’attaquant sud-américain.

Lopetegui garde le mystère

Une précaution destinée à protéger Vinicius durant sa découverte du football européen. Mais ce n’est pas tout. Marca annonce dans son édition du jour que le Real Madrid est si préoccupé par la situation de sa pépite qu’un départ est redouté au cas où l’adaptation du joueur se passerait vraiment mal. En clair, la Casa Blanca a accepté, au moment de recruter le joueur, qu’une clause spéciale soit insérée dans le contrat de Vinicius. Et cette clause permettrait au natif de São Gonçalo de retourner à Flamengo en janvier prochain sous forme de prêt jusqu’à la fin de la saison.

Un tel scénario doit-il réellement être envisagé ? S’il n’a toujours pas convoqué une seule fois Vinicius en équipe première, le nouvel entraîneur merengue, Julen Lopetegui, est revenu sur ce dossier au micro de la Cadena SER. « Il a un talent fantastique. Il va devenir un très grand joueur. Il est en train de s’adapter de la meilleure manière souhaitée par le club. Il fait partie de l’équipe première, mais c’est nous qui décidons (de le faire jouer ou non). Je ne vais pas vous dire ce que nous avons prévu de faire avec lui ». Affaire à suivre.