L’étau se resserre autour de Canal+. Cyril Linette a beau faire bonne figure, le service des sports de la chaîne cryptée fort de 150 journalistes s’apprête à passer une forte de zone de turbulence liée à la tempête Al-Jazira qui est en train de faire de gros dégâts dans le paysage audiovisuel français. Après avoir récupéré huit matches de Ligue 1 par journée, la plupart des matches de Ligue des Champions et de la Ligue Europa, une partie de la Bundesliga et du Calcio, les droits des Euro 2012 et 2016 la chaine qatarie vient de rafler deux nouvelles compétitions.

En effet comme le révélait hier le Figaro, Al-Jazira aurait fait main basse sur la Liga pour les trois prochaines saisons. Un véritable camouflet pour Canal+, habitué à diffuser les plus belles affiches du championnat espagnol, avec en tête d’affiche le match le plus attendu au monde, le clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Mais ce n’est pas tout puisque, fort d’un appétit démesuré, la chaine dirigée par Charles Biétry vient d’acquérir les droits de la FA Cup, jusqu’ici détenu par France Télévisions rapporte Le Parisien.

Forcément, la chaine qatarie va devoir recruter du monde et sans doute piller une partie des forces vives de Canal+. D’ailleurs, hier le site spécialisé dans les médias En pleine lucarne annonçait le départ de Thomas Villechaize, véritable pièce maitresse de Sport+, une chaîne dont l’avenir est très clairement menacé. Il faut dire que Charles Biétry souhaite s’offrir un pack sport très large. Du Golf, au Basket en passant par le cyclisme et la boxe, tous ces sports pourraient rapidement s’intégrer à la grille des deux nouvelles chaînes bientôt lancées par Al-Jazira. Une situation qui risque de redistribuer les cartes en interne au sein de la chaîne cryptée qui va devoir réaffecter une partie de son staff dédié au football français et espagnol.

Interrogé par Le Parisien, le patron des sports de Canal+, Cyril Linette tente de faire bonne figure et affirme qu’il a blindé ses vedettes d’antenne. « Tout cela fait partie du business. J’ai sécurisé toutes mes vedettes d’antenne (Grégoire Margotton, Hervé Mathoux, Christophe Dugarry, Nathalie Ianetta notamment). Je sais exactement quelle équipe j’aurais à la rentrée et l’on s’y prépare tranquillement. » Reste qu’en coulisse, l’ombre d’un futur plan social n’est pas écarté d’autant que Canal + s’apprête à adsorber Direct 8. Une perspective qui inquiète certains salariés de la chaîne qui craignent un plan social. « Il y aura des doublons. Entre l’arrivée d’Al-Jazira et l’achat de Direct 8, certains ne voient pas comment éviter un plan social. Il y a une inquiétude générale mais on en parle pas beaucoup au service des sports », rapporte un salarié. Bref, pour les hommes de l’ombre et les pigistes, l’avenir ne s’annonce guère reluisant à Canal +.