« Jouer la Ligue des Champions avec l’OM ? Je ne sais pas de quoi est fait l’avenir. Aujourd’hui on est devant eux et j’espère qu’on va y rester le plus longtemps possible. On a des objectifs collectifs et personnels. Je ne sais pas ce qui va se passer pour moi. Je me sens bien à Montpellier. J‘avance, je grandis. C’est ce qui compte ». Telles étaient les déclarations de Benjamin Lecomte sur le plateau du Canal Football Club le 11 novembre dernier lorsqu’il était interrogé sur l’intérêt de l’OM.

Il faut dire que le portier montpelliérain a été annoncé dans le viseur du club phocéen pendant l’été dernier. Et si on se fie aux informations de l’Equipe, l’intérêt de l’OM est toujours en vigueur. Le journal explique effectivement que Benjamin Lecomte est l’un des principaux candidats à la succession de Steve Mandanda en vue de la saison prochaine. Mieux, Andoni Zubizarreta, le directeur sportif olympien, aurait même déjà sondé l’entourage du portier de 27 ans.

Montpellier réclamera 20 millions d’euros

On rappelle cependant que le gardien a récemment prolongé - le 27 septembre dernier précisément - son contrat avec le club héraultais. De quoi rendre ce dossier impossible pour l’Olympique de Marseille ? Clairement pas, même si les négociations avec le MHSC s’avèrent compliquées pour les Marseillais. Montpellier serait ainsi prêt à écouter les offres qui se présenteront sur son bureau, mais aurait déjà fixé un prix assez conséquent...

Les Montpelliérains demanderaient ainsi 20 millions d’euros aux prétendants, avec pour objectif de tirer 15 millions d’euros pour celui qui a récemment découvert l’Equipe de France. L’AS Monaco serait également sur le coup. L’Olympique de Marseille risque donc de devoir mettre la main à la poche pour s’offrir Lecomte, d’autant plus que le club du sud de la France devra aussi se renforcer à d’autres positions, comme la pointe de l’attaque. Affaire à suivre donc...