Ce mardi matin, nous apprenions la triste nouvelle que l’avion, « The Piper Malibu », emmenant Emiliano Sala, fraîchement transféré de Nantes à Cardiff avait disparu en mer, au large des côtes britanniques. Malgré d’intenses recherches, l’avion n’avait pas été retrouvé dans la matinée et le monde du football craignait le pire. C’est ainsi que nous avons pu voir une multitude de clubs et de personnages du football être particulièrement choqués par la nouvelle.

L’Entente Sannois Saint-Gratien, adversaire des Canaris en Coupe de France, a accepté de repousser la rencontre initialement prévue mercredi : « [#CoupedeFrance] Le 16e de finale entre Entente et le FC Nantes est reporté suite à la disparition du joueur Emiliano Sala. L’Entente apporte tout son soutien au FC Nantes et à sa famille. On aurait préféré le voir à #Hidalgo plutôt que de la savoir dans cet avion ». Yacine Bammou, ancien coéquipier de Sala à Nantes était lui au fond du gouffre.

« C’était mon frère. Je viens de ressortir des photos où on est ensemble. Je les regarde. Il n’y a rien qui est encore fait, mais une disparition, ça fait toujours mal. En apprenant ça ce matin, ça m’a vraiment touché au plus profond de moi. C’est quelqu’un de très proche. J’ai passé des superbes années avec lui. C’est inoubliable. Je suis vraiment atteint. L’entraînement était compliqué. Je n’arrive pas à y croire. Je suis dans l’attente. Ce n’est pas encore officiel. On ne sait pas vraiment où ça en est. C’est vraiment très très dur, même pour mon entourage. Il venait à la maison, c’était comme un frère », a-t-il expliqué au journal L’Équipe.

Si la famille du FC Nantes s’est exprimée, son ancien entraîneur chez les Canaris, Sergio Conceição a eu, lui aussi, un petit mot pour son ex-protégé. « Un grand joueur, un énorme homme. Quelqu’un qui donne tout, sur le terrain comme dans la vie. Dédication et détermination incroyable. Si les miracles existent, j’en demanderais un maintenant. Mon cœur, mes pensées sont avec toi, ou que tu sois, à ta famille, et la famille nantaise », a twitté le Portugais.

Du reste, les clubs de Ligue 1 n’ont pas tardé non plus à apporter leur soutien à leurs homologues nantais. C’était le cas du Nîmes Olympique, de l’ASSE du Stade Malherbe Caen et d’Angers. « L’ensemble du club tient à adresser une pensée particulière à Emiliano Sala, au FC Nantes, ainsi qu’aux passagers également portés disparus », écrit l’OM quand le PSG est « de tout cœur avec la famille, les proches d’Emiliano et le FC Nantes dans cette terrible épreuve ». Le club formateur de Sala, Bordeaux, s’est chargé de retweeter les messages de soutien.

Mais, un homme qui l’a connu aussi en Aquitaine a tenu à dire quelques mots. « Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens, c’est dramatique, horrible. C’est un mec tellement bien Emiliano, explique l’ancien international français qui a dirigé l’Argentin à Bordeaux. C’est la gentillesse, la générosité incarnée. Comment vous dire ce qu’il est ? Un mec bien, travailleur tout simplement. c’est un gagneur.Je n’ai pas les mots, tout ça c’est trop tôt », s’est ému Willy Sagnol. Tous espèrent quand même encore un miracle...