Cet été, une page va se tourner dans l’histoire du football européen. Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal, va quitter le banc de touche de l’Emirates après 22 années de service. Forcément, deux questions se posent : qui pour le remplacer, et quel avenir pour l’Alsacien ? En Angleterre, le Telegraph évoque notamment un possible intérêt de l’AS Monaco et d’Everton pour lui, mais la presse hexagonale affirme elle que l’avenir du coach pourrait s’écrire à Paris.

Si Thomas Tuchel devrait vraisemblablement prendre la relève d’Unai Emery sur le banc de touche, Arsène Wenger pourrait ainsi avoir une place au Paris Saint-Germain. Alors que l’avenir d’Antero Henrique au club n’est pas garanti selon l’Equipe, une grande partie de la direction n’étant pas convaincue par son travail réalisé jusqu’ici, le profil de Wenger plairait beaucoup à Doha selon l’Equipe.

Wenger n’a pas encore pris de décision

Nasser Al-Khelaïfi et l’Alsacien auraient d’ailleurs noué une amitié assez forte, et le premier a tenté de se l’offrir à deux reprises, et la légende des Cannoniers pourrait être réceptif à un appel parisien. Des informations confirmées par Le Parisien, qui précise que Wenger n’a pas encore décidé de quoi sera fait son avenir, mais qu’il n’a pas prévu de reprendre un banc de touche un club, n’écartant cependant pas les sélections nationales.

Il n’y aurait pas encore eu de contact, mais certains au club y penseraient. L’intérêt semble donc être réciproque, dans l’attente qu’il se matérialise par une proposition concrète. Wenger pourrait donc apporter au club de la capitale toute son expertise, notamment dans la gestion des jeunes joueurs. Affaire à suivre donc !