À la 46e minute de Paris SG-AS Monaco (3-1, 33e journée de Ligue 1), Neymar faisait son grand retour à la compétition, plusieurs semaines après sa blessure contractée face à Strasbourg (2-0, 8e de finale de Coupe de France), remplaçant Layvin Kurzawa. Quarante cinq minutes sans fioritures, marquées par quelques échanges avec Kylian Mbappé (68e notamment), plusieurs bons décalages pour Moussa Diaby (48e, 54, 59e, 77e) et quelques démarrages balle au pied (64e, 78e).

Voir cette publication sur Instagram

Obrigado Deus, por tudo !

Une publication partagée par 3n310ta neymarjr (@neymarjr) le

Un temps de jeu suffisant pour se rassurer. « Le risque existe à tout moment pour nous athlètes, afin d’être le plus performant possible. Quelle sensation savoureuse de retrouver les sensations à l’heure de préparer un match, de retrouver les terrains. Je suis super heureux », confiait-il quelques heures avant la rencontre avant de remercier Dieu que celle-ci se soit déroulée sans encontre. Suffisant, aussi, pour rassurer tout le club, à l’image d’un Thomas Tuchel enthousiaste sur le sujet en conférence de presse d’après-match.

« C’est un joueur d’une importance extrême pour nous »

« Il a une qualité extraordinaire pour nous aider. À l’entraînement, ces derniers jours, c’était très très bien. Il a montré qu’il pouvait accélérer sur les 15 premières minutes (lors de son entrée) », a ainsi lâché le technicien allemand. Même son de cloche pour Leandro Paredes et Alphonse Areola. « C’est bien de retrouver Ney, comme Edi et Angel, tout le monde sera important pour les derniers matches de la saison », ont-ils confié en substance. Interrogé lui aussi en zone mixte, au sortir de Paris SG-AS Monaco (3-1, 33e journée de L1), le capitaine du soir Marquinhos, proche du n° 10, a également apprécié le come-back de Neymar.

« Neymar était heureux de reprendre. On voyait aux entraînements qu’il était en bonne voie. Mais le rythme d’un match est différent. Sur les accélérations, les décélérations. Il a pris le temps dont il avait besoin pour se sentir bien. Aujourd’hui (dimanche), il s’est senti bien, comme aux entraînements. Je suis content pour lui, heureux de son retour, c’est un joueur d’une importance extrême pour nous. C’est bon de le retrouver, de l’avoir à nouveau avec nous », a-t-il conclu, vantant également ses qualités de leader. Cap désormais sur la finale de la Coupe de France, contre Rennes, samedi, avec l’atout Neymar en forme.